RSS

Du côté adverse…

31 Jan
 

Coupe Gambardella

"Les jeunes Saint-Lois rêvent de faire tomber le PSG…"

 

Gambardella (32e). Saint-Lô – PSG (dimanche, 14 h 30). Les 18 ans du FC ne veulent par voir l’aventure s’arrêter. Impressions d’avant match.

Quand Yann Mesnil-Letellier estime que ce match est « la concrétisation du travail de deux ans avec ce groupe », ses joueurs ne peuvent que le rejoindre. « C’est exceptionnel pour nous », témoigne le capitaine Paul Pinheiro. « C’est du bonus de jouer ce match chez nous », place à son tour l’attaquant Rachid Kaced.

« Nous allons devoir défendre »

Vous l’aurez compris. Pour les 18 ans du FC Saint-Lô et leur encadrement, le simple fait d’évoquer leur future opposition à un club du standing du Paris-Saint-Germain constitue déjà une récompense. C’est que la perspective de se frotter aux potentiels successeurs des Makélélé, Giuly, Armand et autre Hoarau, cela fait forcément rêver.

Pas question pour autant de se laisser impressionner. Car une qualification constituerait déjà un trophée. L’entraîneur des jeunes Saint-Lois prépare ainsi sa troupe à un affrontement hors du commun. « Pendant le championnat, on travaille en fonction de la saison dans son ensemble. Là, nous devons nous tenir prêts pour un match spécifique », insiste Yann Mesnil-Letellier.

Car, en coach avisé, il sait que l’adversaire a des qualités athlétiques au-dessus de la moyenne : « On s’attend à souffrir et nous allons devoir défendre. » Un scénario partagé par Alexandre Fleury, le latéral droit de l’équipe : « On va essayer de retarder l’échéance et tenter de les faire douter ». Une autre arme : « Le public », assure Édouard Gosselin, ailier droit.

Pas question de parler de défaite

Quelle sera l’issue de la rencontre ? Là, les avis divergent. Sûr que les Manchots n’ont pas le statut de favori. « Si on perd, ce sera normal, si on gagne, ce sera un exploit », commente simplement le tacticien. Pour Paul Pinheiro, pas question de parler de défaite : « Nous n’avons pas de raison d’avoir peur. Si on joue notre chance… » La détermination se lit aussi sur le visage d’Édouard Gosselin : « Si on perd, ce ne sera pas un bon match, ce sera une déception. On joue la Gambardella pour disputer des matches comme celui-là ».

Le genre de rencontre à mentionner sur son CV pour un jeune footballeur. Le genre d’expérience qui ne se présente pas tous les jours dans un club de province. « Je pense à ce match tous les soirs », admet Florian Lebastard, le portier saint-lois. Encore trois nuits pour y songer. Il n’est pas interdit de rêver. Leurs aînés l’ont déjà prouvé par le passé.

Le groupe saint-lois : Ledanois, Lebastard – Fleury, Kopphy, Guenerie, Hervieu, Memain – Pinheiro, Mauger, Gosselin, Lecardonnel, Durande, Potier – Kaced, Dagbahio, Huet. Ent. : Y. Mesnil-Letellier.

Source : Ouest-France – 29/01/09

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 31 janvier 2009 dans GAMBARDELLA

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :