RSS

Des news de…William SERY

15 Fév
 
Interview N°199 : William SERY
(Laval/Nat.-CFA2/ex-PSG)
 
 
FICHE D’IDENTITE =
 

NOM : SERY

PRENOM : William

DATE DE NAISSANCE : 20/03/88

LIEU : Paris 19ème

TAILLE : 1m83

POIDS : 82kG 

POSTE : Latéral droit/Défenseur central

 

CARRIERE FOOTBALLISTIQUE =

 

– FCM Garges (Benjamins à 13ans PH)

– PSG (13ans PH/DH, 14ans Féd., 16ans Nat. et 18ans Nat.)

– Laval (18ans Nat., CFA2…) 

 

PALMARES =

   

– Champion 13ans PH, 13ans DH, 14ans fédéraux (PSG)

– Vainqueur du Tournoi 16ans Zinedine Zidane à Cannes 2004 (PSG)

– Participation aux Play-Offs 16 ans Nat. (PSG) 

– Vainqueur Tournoi 18ans à Rezé 2005 (PSG)

– Equipe d’Ile-de-France 14ans (PSG) 

 

 


 

"Rien n’est encore perdu…"

  

1-      Comment avais-tu été recruté par le PSG ?

 

Le FCM Garges était un club filleul du PSG. Chaque année, quelques jeunes du club avaient la possibilité d’aller faire une détection au camp des Loges. J’y suis allée en compagnie d’un de mes coéquipiers Romaric Degré-Tré. Nous y sommes allés à deux reprises, pour au final être retenus !

 

2-      Comment s’est déroulée ton intégration au PSG ?

 

Bon accueil, bonnes explications sur le fonctionnement, bon encadrement de Christian Mas et Mourad Mouhoubi…Cela s’est vraiment bien passé.

 

3-      Comment gèrais-tu ta séparation vis à vis de tes proches ?

 

Ce fut difficile au début…Mes parents ont accepté ce choix, car c’était le mien. Tout le monde savait qu’il fallait par-là pour réussir. Il faut savoir accepté certains inconvénients parfois, pour pouvoir atteindre un objectif. 

 

4-      Comment était l’ambiance au centre de pré-formation ?

 

Nous étions tous toujours ensemble, entre potes…Par contre, nous manquions d’intimité. Nous étions parfois six ou sept par box, c’était strict, difficile de téléphoner tranquillement, c’était dérangeant à la longue…

 

 

 

5-     Qu’est-ce-qui t’avais le plus impressionné à ton arrivée ?

 

Les équipements ! Nous avions la même tenue que les Pros…Le fait de jouer au PSG avait également changé le regard des gens mais aussi celui de mon entourage. Certains m’enviaient, ça se ressentait…Beaucoup voulait savoir comment j’avais fait pour intégrer le PSG, tout simplement par le biais d’une détection…Ils avaient du mal à l’admettre.

 

6-      Quels étaient tes coéquipiers les plus prometteurs ?

 

Mon ami Romaric Degré-Tré était un des meilleurs du moment. Il n’a pas réussi à cause de son comportement mais aussi de certains choix du staff. Yannick Boli est toujours sorti du lot depuis tout petit. Un joueur comme Granddi Ngoyi a toujours bossé dans le silence…Ce qui démontre qu’un joueur bosseur passera le plus souvent avant un joueur talentueux…

 

7-      Comment te positionnais-tu par rapport à la concurrence ?

 

Au début, je me sentais au-dessus…La concurrence m’a rattrappé peu à peu, pour finalement me dépasser…Je me suis retrouvé à de moins en moins jouer, et forcément à devoir m’en aller. 

 

8-      Quels sont tes principaux souvenirs de ta période parisienne ?

 

L’ambiance en général ! Je me souviens lorsque nous allions tous au collège puis au lycée…Entre potes ! Puis tous ces Tournois à l’étranger : aux Pays-Bas, en Belgique, aux Canaries…De superbes hôtels, des images de nos matches sur les télévisions locales…

 

9-      J’imagine que tout n’a pas été rose pour autant ?

 

Effectivement…Il y a des périodes où l’on joue moins, où l’on se retrouve sur le banc…Les titulaires fêtent leurs victoires, tous heureux, et les remplaçants sont frustrés…Je l’ai vécu lors de ma dernière saison en 18ans Nationaux. Difficile à vivre !

 

 

10-  Avec qui avais-tu le plus d’affinités ?

 

Nous avions les mêmes délires avec Yannick Boli. Nous avions des amis en commun, on rigolait très souvent ensemble. Dès nos débuts au PSG, nous avons tout de suite sympathisé. Kenneth Opoku, qui était de mon quartier à Garges, était l’un de mes plus proches coéquipiers. Après être retourné à garges, il a arrêté de jouer…Sinon, je m’entendais avec tout le monde, aucun souci ! 

 

11-  Quelle est la personne que tu retiendras le plus suite à ton passage au PSG ?

 

Quelqu’un qui a beaucoup compté pour moi, Christian Mas. Il a été deux ans mon coach. Il a été plus loin que son boulot d’entraîneur. Il a toujours était là pour nous, un vrai pédagogue. Il savait que pour être bon sur le terrain, il fallait déjà l’être dans sa tête ! Un très bon souvenir de cette rencontre…

 

12-  Malheureusement, tu n’es pas resté au PSG. Quelle fut la cause de ton départ ?

 

Lors de ma dernière année au PSG, je n’ai pas beaucoup joué. Difficile de montrer ses qualités sans fouler le terrain. De plus, il y a eu un changement de Directeur du CFA mais aussi du staff technique…Naturellement, ils n’ont pas souhaité me voir prolonger au PSG, puisqu’ils me considéraient comme un joueur de second plan, jouant rarement…

 

13-  Direction Laval, n’avais-tu pas d’autres pistes ?

 

J’avais réalisé un essai avec Guingamp en participant à un tournoi à Auxerre. J’avais bien joué…Ils étaient intéressés, mais m’ont fait part qu’ils hésitaient entre un autre joueur et moi-même. J’ai donc lâché l’affaire et privilégiait Laval qui m’avait appelé entre-temps..J’y ai fait un essai de deux semaines en Juillet qui s’est avéré concluant. Lorient s’était renseigné sur moi au même moment, mais j’ai signé à Laval pour ne pas passer à côté d’une opportunité et de me retrouver sans rien par la suite…

 

 

14-  Comment cela passe-t’il depuis ton arrivée à Laval ?

 

J’y ai réalisé une bonne première saison en 18ans Nationaux, sans pour autant m’imposer en CFA2. La saison passée, j’ai joué tous les matches en CFA2 en étant titulaire. Cette année, le coach a décidé de m’intégrer dans le groupe du National avec deux de mes coéquipiers de l’équipe réserve. J’ai démarré la saison en CFA2, où malheureusement j’ai pris 7 matches de suspension pour une altercation avec un adversaire…Il ya eu des échanges de coups…Ca m’a forcément pénalisé…De plus, j’ai subi une blessure aux adducteurs…Il me faut retrouver mon niveau de manière à prétendre à une place en National. 

 

15- Ton contrat expire en juin prochain…Comment vois-tu l’avenir ? 

 

J’ai un agent qui bosse pour mes arrières. Pour l’instant il n’y a rien de concret. Que cela soit le club ou moi-même, nous sommes tous dans l’attente de voir mon évolution dans les semaines à venir. Si cela ne se fait pas à Laval, je sais que j’ai au minimum le niveau de la CFA2, mais mon ambition serait de jouer en National, j’en suis capable…Au pire, partir à l’étranger ne me fait pas peur. Beaucoup en parle en bien. Pourquoi pas l’Ecosse ou la Belgique…L’Angleterre me paraît inaccessible.

 

16- Es-tu toujours en contact avec d’anciens-Titis ?

 

Moins aujourd’hui…Notamment avec Yannick Boli…Je ne lui en veux pas pour autant…Je suis leurs parcours à travers internet, la presse ou la télévision…Tout le monde nou disait que c’était difficile de jouer au PSG, comme quoi il fallait y croire ! C’est ma génération qui a su saisir sa chance, les 87-88-89-90…J’ai quelques regrets quand je vois la plupart de mes ex-coéquipiers évoluer en pro…

 

17-  Qu’est-ce qui t’a manqué pour ne pas suivre leur chemin ?

 

Le mental ! Je n’en ai pas voulu autant que les autres, beaucoup trop irrégulier dans mes performances également…Cela n’a pas plu à un certain moment au staff, d’où mon éviction sur le banc…Comme je ne jouais plus, je traînais les pieds aux entraînements, que je ne considérais pas comme des matches, lors desquels il fallait gagner sa place…

 

18-  Existe-t-il des dangers pour un jeune apprenti footballeur ?

 

De s’enflammer, de ne plsu travailler, en croyant que l’on a réussi…Au contraire, il faut toujours bosser deux fois plus à chaque niveau atteint. Difficile de garder les pieds sur terre, lorsque certains jeunes de 16ans gagnent 2000 euros par mois sous prétexte qu’ils sont Internationaux ou qu’ils ont un statut dans l’équipe…

 

19-  Ces différences de statut peuvent-elles pousser à la jalousie ?

 

Cela peut démotiver ou motiver…Tout dépend si ce statut est mérité ou pas ! Moi cela me motivait, je voulais tout faire pour connaître cette situation.  

 

 

20-  Quelles sont tes passions en dehors du football ?

 

Jouer à la console mais aussi passer mes diplômes d’éducateur sportif. Je passe le tronc commun du BEES 1er degré en Mars.

 

21-  Si je te dis le mot "Football" à quoi penses-tu ? 

 

Au plaisir ! Que l’on joue en club ou avec des amis, le plaisir doit régner !

 

22- Si tu devais aller sur une île déserte, qu’emmènerais-tu ? 

 

Ma copine, un pote et une télévision. 

 

23-  Que pensent tes proches de ton parcours footballistique ?

 

Ils sont un peu déçus…Ils me voyaient plus haut…Même s’ils ne me disent pas ouvertement, je ressens leur déception, surtout lorsqu’ils voyent mes potes en train de jouer au parc des Princes…Ils me demandent parfois en plaisantant "Et toi, t’es-où ?" Je comprends leur frustration, je ne leur en veux pas…Cela me fait mal au coeur, mais il n’est pas trop tard pour bien faire, même si cela sera plus dur, il me faut y croire !

 

24- Je te laisse le mot de la fin… 

 

Peut importe le niveau, le principal est de prendre du plaisir en jouant au football. Pour réussir, il faut y croire, bosser dur, et un jour cela payera forcément ! Aucune prise de tête, le football doit rester un jeu…

 

 

SON 11 TYPE DU CFA DU PSG =

                             

1-Catrin

 

2-Oualembo        4-Sakho     5-Mabiala   3-Ouamarra

 

6-Opoku   8-Nzonzi 

 

10-A.Dembélé              7-Mulumbu

 

11-Boli       9-Degré-Tré

 

Propos recueillis par Nyto.

 

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 15 février 2009 dans INTERVIEWS

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :