RSS

Le Saviez-Vous ?

22 Fév
 
La Gazette des Titis
 
"Mayuma licencié du Paris FC !!!"
 
 

Dadi Mayuma et Stéphane N’Guéma, convoqués par les dirigeants du Paris FC suite à des désagréments présumés lors d’un déplacement, ont finalement été licenciés par le club francilien. Dadi Mayuma, l’un des protagonistes de cette affaire, a tenu à expliquer les faits.

"Après le match à Rodez (le 6 décembre dernier, ndlr), nous sommes rentrés à notre hôtel sur place et avons joué au bowling. Nous avons un peu bu jusqu’à 3h du matin et entoné quelques chants avec la patronne à qui nous avons payé un verre. Au moment de regagner nos chambres, cette même patronne nous a demandé de ne pas faire trop de bruit. Apparemment, nous avons parlé un peu fort et quelques rires ont éclaté. Des clients ont dû se plaindre le lendemain matin. Pourtant, nous n’avons rien volé ni cassé quoi que ce soit."

Averti de cette affaire, Jean-Marc Pilorget et son staff ont immédiatement décidé de convoquer les joueurs en cause afin d’entendre leur version et de décider des mesures à prendre le cas échéant.

"Lors de mon entretien préalable au licenciement j’ai appris que Monsieur Pilorget n’avait cité que quatre noms avec en prime N’Guéma et moi en meneurs. Depuis le match de Rodez nous avions été mis à pied. Mais hier nous avons enfin reçu notre lettre de licenciement. Le club a bien attendu que la période du mercato hivernal soit bel et bien finie en France et en Europe pour officialiser la sanction. Nous sommes dons obligés d’attendre le mois de juin pour pouvoir signer dans un autre club. Pour moi les choses sont claires, nous sommes victimes d’une escroquerie".

Un bien triste dénouement pour les joueurs mais aussi pour le Paris FC. Ce verdict n’arrange personne, vous l’aurez compris. Le PFC se prive de deux éléments qui étaient importants au sein de l’effectif francilien. Les grands perdants restent bien évidemment Stéphane N’Guéma et Dadi Mayuma, au repos forcé jusqu’à la saison prochaine. Au-delà du licenciement, c’est l’attente qui reste incompréhensible. Faire patienter les joueurs de la sorte porte à croire que la manoeuvre a été volontaire afin de les empêcher de rebondir dans un autre club… (source : foot-national)

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 22 février 2009 dans ACTUALITE-RESULTATS-NEWS

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :