RSS

La relève est là !!!

16 Mar

1/8 de finale de la coupe Gambardella-Crédit Agricole

LILLE-PSG 1-2 (0-0) 

"Cette année, elle est pour nous…"

Le dimanche 15 février 2009 au Stadium Lille Métropole (annexe)

Buts : Negouai (76è) pour le LOSC ; Makhedjouf (69è), Partouche (77è) pour le Paris SG
Avertissement : Yonga (49è) pour le LOSC
LOSC : NDjock – Yonga, Soumaoro, Longueville, Digne – Altama (Nogues, 87è), Saïd, Irie-Bi (Puel, 74è), Bruno, Fallempin – Negouai. Entr. : Chihab
Paris SG : Letellier – Tambe, Landre, Mavinga, Paupin – Bachirou, Partouche, Makonda – Qasmi (Slimani, 38è) (Hery, 87è), Kamghain (Courbera, 86è), Makhedjouf. Entr. : Bechkoura

Devant près de 300 personnes – dont Hazard, Rami, Butelle, Lebbihi, Oukidja ou encore Lyng -, les 18 ans Nationaux se sont inclinés, cet après-midi face au Paris Saint-Germain, en 8es de finale de la coupe Gambardella. Présent au Stadium, LOSC.fr revient, par quelques clichés, sur cette rencontre haute en intensité.

C’est parti ! Après une minute de silence en hommage à Jordan et Sullivan, les deux supporters décédés le 7 mars dernier, les jeunes Dogues – flanqués d’un brassard noir – entrent dans leur match, concentrés, déterminés.
 
Debout, de gauche à droite : Longueville (cap.), Bruno, Soumaoro, Yonga, Fallempin, NDjock. Accroupis, de gauche à droite : Negouai, Altama, Saïd, Irie-Bi, Digne.

 

Quelle intensité. C’est avec une rare intensité que les deux équipes entament la rencontre. D’un but à l’autre, Lillois et Parisiens se livrent une rude bataille, à l’image de Bruno, à la lutte avec Tambe.

Les occasions sont Lilloises. Du côté des protégés de Rachid Chihab, les premières mèches sont allumées par Bruno (24è), puis Fallempin (37è), de loin. Pour autant, Negouai n’est pas en reste sur le devant de l’attaque nordiste.
 

Solidité et efficacité. Très remuant sur le front de l’attaque parisienne, Kamghain voit ses tentatives annihilées par la défense lilloise, dont cap’tain Longueville constitue le pilier.
 

0-0 à la pause. En défense comme dans tout son couloir gauche, Digne ne ménagé pas ses efforts. Le Paris Saint-Germain fait le dos rond et les deux équipes rentrent aux vestiaires sur un score nul et vierge (0-0).
 

Duel du milieu de terrain. Au retour des vestiaires, les deux équipes ne parviennent toujours pas à faire la différence. Et ce n’est pas faute d’essayer. Esseulé, balle au pied, dans le dos de la défense parisienne, Irie-Bi est tout près de trouver l’intervalle pour ses attaquants.
 

 
Intraitable. L’attaquant parisien Kamghain s’enfonce dans la surface lilloise et contraint Longueville à l’irréparable. Penalty ! Concentré et inflexible sur sa ligne, NDjock repousse promptement la tentative de Partouche, côté droit. Le portier lillois préserve le score ! (64è).
 

0-1, puis 1-1. Au fil des minutes, ce sont les Parisiens qui prennent l’ascendant sur la rencontre. Makhedjouf lobe NDjock, puis, seul face au but vide, pousse le cuir au fond des filets (0-1, 69è). Loins de se démonter, les Dogues ne baissent pas les bras et parviennent à renverser la tendance. Très remuant en cette fin de match, Negouai se présente seul devant Letellier et égalise pour les Dogues ! (1-1, 76è).
 

Dans la foulée… Alors qu’on se dirige vers une fin de rencontre palpitante, Partouche redonne l’avantage aux siens une minute plus tard (1-2, 77è). Entré en jeu pour le dernier quart d’heure, Puel ne peut que constater le second but parisien.
 

Des derniers efforts non récompensés. Le pressing lillois en toute fin de rencontre n’y changera rien. Les Dogues s’inclinent et quittent la compétition la tête haute.
 

« Dans ce genre de match il y a un tel niveau tactique et technique, que la moindre erreur se paye cash, assure Rachid Chihab. En face, Paris a su s’appuyer sur des attaquants rapides, puissants et percutants. Je n’ai rien à reprocher à mes joueurs qui ont représenté fièrement leurs couleurs. Ils se sont montrés combatifs, volontaires, et ont su hausser leur niveau de jeu. Le reste s’est joué sur des détails. »
 
(source : losc.fr)
 

 
"Rennes éliminé…"
 
Les 8emes de finale de la Coupe Gambardella ont livré leur verdict ce dimanche. Le tenant du titre Rennes ne conservera pas son trophée après son élimination aux tirs au but face au Havre (2-2, 8 tab 9). Des Havrais qui rejoignent en quart de finale Montpellier, Auxerre, le PSG, Lyon, Niort, Mondeville et Nantes. Le tirage au sort des quarts et des demi-finales est programmé mercredi prochain en fin de matinée à Alençon (Orne).

HUITIEMES DE FINALE

Mercredi 11 mars 2009
Montpellier – Chateauroux : 3-0

Samedi 14 mars 2009
Gueugnon – Auxerre : 2-3

Dimanche 15 mars 2009
Haguenau – Lyon : 1-6
Nîmes – Niort : 0-0 (4 tab 5)
Rennes – Le Havre : 2-2 (8 tab 9)
Lille – Paris SG : 1-2
Paris FC – Nantes : 0-1
Vertou – Mondeville : 0-1

 

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 16 mars 2009 dans GAMBARDELLA

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :