RSS

Le Saviez-Vous ?

22 Avr
 
La Gazette des Titis
 
– Chaque année, le CFA du PSG possède son lot de joueurs en fin de contrat, avec l’ambition d’obtenir un contrat professionnel ou stagiaire-pro…Voici la liste des joueurs n’étant pas retenus pour la saison prochaine : Christopher Antonius, Kévin Diogo, Florian Lagrave, Reyza Soudant, Paris Ndongala, Marvin Rousseau, Arnaud Bivard, Sami Couradin, Jérémy Courbera et Teddy Walpole. Tout d’abord bonne chance à eux et un grand merci pour avoir défendu les couleurs de notre club de coeur…Avis aux clubs intéressés, n’hésitez pas à nous contacter pour toute information complémentaire. A commencer par Grenoble, ayant mis à l’essai en ce début de semaine Reyza Soudant et Paris Ndongala. Jérémy Courbera devait prendre part à cette "escapade" mais il s’est blessé à "l’école"…
 
– Que de rumeurs autour de Chris Mavinga…Selon le quotidien Le Parisien, Mamadou Sakho et Chris Mavinga, les deux jeunes joueurs du PSG, seraient dans le viseur d’Arsenal et d’Arsène Wenger. Le recruteur du club londonien Gilles Grimandi aurait déjà supervisé à de nombreuses reprises les deux Parisiens. Sachez que Chris tient à démentir toutes ses rumeurs.
 
Samuel Piètre participe actuellement aux entraînements de la CFA depuis le début de la semaine. Actuellement à la recherche d’un club après son passage en Grèce et quelques blessures, Samuel se refait une petite santé. Bon courage à lui !
 
Clément Chantôme ne prendra pas part au déplacement à Lyon pour le compte de la 33ème journée de L1. Il est blessé à la cuisse droite.
 
– Prêté par Bordeaux à Lorient, l’attaquant international Espoirs français Gabriel Obertan (20 ans) serait toujours suivi par certaines grosses écuries étrangères. Manchester United et Tottenham l’auraient notamment supervisé face à l’Angleterre (2-0), le 31 mars dernier.
 
– A quelques mois de la fin de son contrat, Jean-Michel Badiane a résilié lundi à l’amiable son engagement avec Sedan, où il était arrivé en provenance du PSG en 2006. Le défenseur central de 25 ans entend toutefois préciser que son faible temps de jeu sous les couleurs sedanaises (30 matchs au total) n’est pas dû à des blessures récurrentes à un genou, comme l’explique le communiqué publié sur le site du club ardennais.

« Après deux années quelques peu délicates sportivement, Jean-Michel Badiane se devait de sortir de cette situation fortement préjudiciable pour lui. L’ex-international Espoirs n’a jamais perdu confiance quand à la reprise de sa carrière. Il tient cependant à préciser que son manque de compétition n’est nullement du à des blessures récurrentes au genou comme cela à été relayé », peut-on lire dans le communiqué rédigé par les représentants de l’ancien joueur du PSG.

Un communiqué qui se conclut de la sorte : « Le joueur est d’ailleurs soulagé et heureux de l’issue de la procédure, se dit prêt et impatient à s’investir de nouveau dans un nouveau challenge. » Rappelons qu’avant de signer à Sedan à l’époque, Badiane avait été à deux doigts de rejoindre Antoine Kombouaré à Valenciennes.


 

 

Younousse Sankharé : « J’apprends beaucoup»

 

 
Venu à Reims pour Luis Fernandez, Younousse Sankharé est ravi de travailler à ses côtés. Conscient de sa progression, le jeune milieu de terrain n’est pas sûr pour autant de rester à Paris à son retour de prêt.  
 

Younousse Sankharé, à quelques journées de la fin de la saison, vous réjouissez-vous d’avoir choisi Reims l’hiver dernier ?

Oui car la Ligue 2 est un championnat dans lequel j’apprends beaucoup et dans lequel je progresse de match en match. La situation dans laquelle nous nous trouvons n’est pas évidente mais c’est dans la difficulté que l’on progresse. C’est donc avec plaisir que je découvre ce championnat.

Avez-vous trouvé à Reims le temps de jeu que vous souhaitiez en décidant de quitter Paris jusqu’à la fin de la saison ?

Oui, il n’y a pas de problème de ce côté-là. Le coach (ndlr : Luis Fernandez) m’a fait confiance dès mon arrivée. Je suis venu ici pour ça donc c’est une grande satisfaction pour moi. J’ai suffisamment de temps de jeu pour pouvoir m’exprimer comme je le désirais.

Apprenez-vous beaucoup aux côtés de Luis Fernandez ?

Oui, c’est clair. C’est un grand monsieur et un meneur d’hommes. Il a des qualités humaines hors normes et avec lui, je ne fais que progresser. C’est un grand plaisir de travailler chaque jour avec lui.

Est-ce pour Luis Fernandez que vous aviez préféré Reims à Vannes à l’époque ?

Oui car une offre de Luis Fernandez ne se refuse pas. Quand il m’a appelé, j’ai tout de suite décidé d’aller à Reims.

« Ça serait prétentieux de dire que j’ai le niveau pour jouer en L1 »

En cas de maintien, pourriez-vous envisager de rester à Reims la saison prochaine ?

Je ne pourrai me prononcer par rapport à ça qu’une fois le championnat fini et la situation du club bien stable. L’année prochaine, je retourne à Paris, c’est certain, puisque mon prêt n’inclut pas d’option d’achat. Et on verra ensuite ce qui se passera.

Ce passage en Ligue 2 vous laisse-t-il penser que vous avez le niveau pour jouer à l’échelon supérieur ?

Non, je ne dirais pas ça. La L1 et la L2 sont deux championnats complètement différents. En L1, il y a moins de duels, d’intensité et de contacts. Ce n’est pas comparable du tout. Le championnat de Ligue 2 est un championnat à part, avec beaucoup de paramètres qu’il n’y a pas en L1. Même si je suis jeune, ça m’a fait du bien d’aller voir ce qui se passe en dessous. Mais ça serait prétentieux de dire que j’ai le niveau pour jouer en Ligue 1.

Ne regrettez-vous pas parfois d’avoir quitté Paris au moment où le club vit tant de belles choses ?

Non ! Je suis très content pour eux mais ils font leur chemin de leur côté et moi le mien.

Par quels championnats en particulier, autres que ceux de France, êtes-vous attiré ?

C’est simple : par le championnat qui voudra de moi (rires). Si j’ai une offre en Allemagne et que je peux aspirer à avoir du temps de jeu, alors j’irai en Allemagne. Si cette proposition vient d’Espagne, j’irai en Espagne. Pareil pour l’Angleterre. Quel que soit le grand championnat européen dont il est question, si le discours me plaît, j’y réfléchirai. Mais je n’ai pas de préférence.

Publicités
 
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :