RSS

Bertrand Reuzeau au Parloir…Un Directeur satisfait par ses jeunes pousses…

09 Juin

 

Betrand Reuzeau : « Un bilan très positif »

 

Bertrand Reuzeau, le directeur du centre de formation du PSG, dresse un bilan de la saison des jeunes parisiens. Également entraîneur de la CFA, il revient sur les apparitions dans le groupe pro de certains jeunes avant d’évoquer les nombreuses sélections nationales des Rouge et Bleu.(psg.fr)

Bertrand, quel bilan dressez-vous du centre de formation cette saison ?
« Globalement nous avons un bilan très positif. De nombreux jeunes se sont entraînés avec les pros et d’autres ont même intégré le groupe professionnel, ce qui est la priorité du centre. Nous avons connu de bons championnats dans toutes les catégories d’âge et nous possédons désormais des jeunes dans toutes les catégories d’âge en équipe de France. »

Ils sont nombreux à avoir évolués au sein du groupe pro cette saison…
« Alassane Tambe et Jimmy Kamghain ont participé à l’entraînement du groupe pro. Plusieurs jeunes des 18 ans et de la CFA ont également pris part à ces entraînements. Certains ont acquis la possibilité d’intégrer entièrement le groupe professionnel, que ce soit Abdelazziz Barrada, Jean-Eudes Maurice, Tripy Makonda ou Maxime Partouche. D’autres ont confirmé, comme Clément Chantôme et Mamadou Sakho, voire Younousse Sankharé et Granddi Ngoyi, prêtés à Reims et à Clermont cette saison. Globalement, le centre de formation arrive à fournir des joueurs d’un niveau très intéressant à l’effectif professionnel. »

Quels sont les jeunes du centre à avoir été retenus en sélection nationale ?
« Nous avons deux joueurs en 15 ans, Alvin Arrondel et Alphonse Areola. En 16 ans, nous avons eu quatre joueurs appelés : Jimmy Kamghain, Alassane Tambe, Bastien Héry ou Neeskens Kebano. A l’étage supérieur, Chris Mavinga va jouer à Wembley avec l’équipe de France face à l’Angleterre en moins de 18 ans.
Tripy Makonda, Maxime Partouche évoluent avec l’équipe de France des moins de 19 ans.
Et enfin, Mamadou Sakho participe au Festival International Espoirs de Toulon en compagnie de Younousse Sankharé.

Quelle conclusion tirez-vous du centre de formation parisien ?
« Cela démontre une certaine valeur des joueurs et de la qualité du centre de formation, Le travail réalisé par toute une équipe porte ses fruits. Entre le staff technique, la cellule de recrutement, le staff médical, cela nous permet d’avoir une certaine cohérence. Nous le voyons avec la Direction Technique Nationale et le groupe professionnel qui appellent beaucoup de nos joueurs. Paris est sur de bons rails, avec une politique de formation cohérente, inscrite dans la politique du club. »

 
 
Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 9 juin 2009 dans CFA

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :