RSS

Sélection Ligue 14ans = « Direction la Finale !!! »

15 Juin
 
COUPE NATIONALE DES LIGUES
(14 ANS)
 
 La LPIFF se qualifie pour la finale

La sélection francilienne des 14 ans (notre photo) a dominé (1-0), cet après-midi à St-Yorre, son homologue de Franche-Comté grâce à un but marqué à la 22e minute par Lacazette. Elle défendra donc son titre, demain en finale à Vichy (16h30), contre la Normandie qui s’est imposée (1-0) face à la Bretagne. Avec pour objectif un doublé historique.

LA FICHE TECHNIQUE

LPIFF – FRANCHE-COMTE :
1-0 (1-0).

But : Lacazette (22e) pour la LPIFF.

LPIFF : Marc Aurèle Caillard (Brétigny) – Maxime Lofanga (PSG), Pierre Bourdin (PSG), Antoine Conte (PSG), Jordan Ikoko (PSG) –
Sorel Chemin (PSG)
, Rhys Ewagnignon (Torcy), Romuald Lacazette (PSG), Jérémy Quemener (PSG), Abdallah Yaisien (PSG) – Alexis Sainrimat (PSG) – Elie Da Costa (Torcy), Quentin Yapende Ngakoutou (Red Star), Souleymane Sangare (Bondy),
Igatche Zigui (Montrouge), Benoît Assadi (Montrouge).

Chef de délégation :
Thierry Mercier.
Responsable technique :
Jean-Claude Giuntini (DTR).
Adjoint :
Mohamed El Kharraze (CTD 93).
Entraîneur des gardiens :
Arnaud Lacour.
Kiné : Jean Royer.

LE PROGRAMME

Dimanche 14 juin
Stade Louis Darragon à Vichy.
– 15h : Franche-Comté – Bretagne.
– 16h30 : LPIFF – Normandie.

En route pour le doublé ! La sélection francilienne 14 ans, sous les yeux du Président Claude Verduron et du Directeur Général, Pierre Cibot, a obtenu, grâce à sa victoire (1-0) cet après-midi à St-Yorre, en demi-finale de la Coupe Nationale des Ligues, le droit de défendre, demain à Vichy, son titre contre la Normandie.

"Voilà bien l’essentiel", pour Thierry Mercier, le vice-Président délégué de la LPIFF et Chef de Délégation : "Le plus important quand tu fais de la compétition, c’est de te qualifier, peu importe la manière. Nous avons déjà beaucoup mieux joué que cet après-midi, mais le résultat est là. Il faut saluer la valeur de notre adversaire qui nous a mis en difficulté, mais aussi et surtout le travail collectif de l’ensemble du staff médical et technique."

Une analyse qui tient surtout compte des dernières minutes difficiles où les Franciliens se sont crispés pour préserver un résultat qu’ils méritaient jusque là amplement. Car si c’est bien la Franche-Comté qui se procure la première occasion sur un coup-franc mal renvoyé et un tête à tête remporté par le portier, Caillard, c’est l’Ile-de-France qui a le monopole du jeu pendant toute une première période qui se résume à une attaque-défense.

Les joueurs de Jean-Claude Giuntini, avec un attaquant de pointe et deux joueurs excentrés, utilisent parfaitement la largeur du terrain pour se mettre en position de tir par Sorel d’abord, puis Yaisien. La Franche-Comté, opérant en contre, a l’opportunité d’ouvrir la marque, mais le tir de l’attaquant, seul face au gardien, passe de peu à côté.

Message reçu 5 sur 5 pour la LPIFF qui, avec Quemener et Ewagnignon à la baguette, parvient à trouver les espaces dans la défense adverse réduite à concéder des coups-franc. C’est sur l’un d’eux, renvoyé par le mur et finalement remis dans l’axe par Quemener, que Lacazette, seul au six mètres, ouvre le score. Avant la pause, Ewagnignon et Yaisien ont tour à tour l’occasion de doubler la mise.

La seconde période débute comme la première avant par une grosse opportunité franc-comtoise que l’attaquant, seul au six mètres, ne parvient pas à concrétiser de la tête. Moins dominateurs, les Franciliens ont pourtant les occasions de faire le break. Ils inscrivent même un but, justement refusé pour hors-jeu, avant que Ngakoutou, bien servi par Sainrimat, ne râte le chaos seul face au but.

La fin de partie, à défaut d’être maîtrisée, permettra aux joueurs de Jean-Claude Giuntini de démontrer leur solidarité en conservant ce score. Le coach pouvait alors être satisfait : "Les garçons ont tout donné dans tous les registres. Ils ont été disciplinés, ambitieux, ils ont juste manqué d’un peu de réalisme."

Une qualité que le DTR semble attribuer à son adversaire de demain, la Normandie. "Il s’agit d’une équipe très solide, percutante offensivement et dont les attaquants sont très matures." Paris-Normandie demain à la Une, voilà une affiche qui a de la gueule.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 15 juin 2009 dans SELECTIONS

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :