RSS

Revue de Presse-L1 = PSG-AJA 1-0

30 Nov
 
Grosse pression sur Edel
 
 

Samedi soir, au moment de remplacer Grégory Coupet gravement blessé, Apoula Edel a semblé pris de court. Le gardien n o 2 du PSG tentait tant bien que mal d’enfiler ses gants alors que le banc parisien le pressait d’entrer sur le terrain. « J’étais plutôt ailleurs à ce moment-là », a confié Edel hier. 

Ce manque d’attention est compréhensible. Depuis plus d’un an qu’il s’assoit sur le banc parisien, le gardien d’origine camerounaise n’a jamais eu l’occasion de participer à un match de Ligue 1.

« C’est un garçon qui a beaucoup de caractère, confie son partenaire et ami Stéphane Sessegnon. Depuis plus de deux ans qu’il est au club, il n’a jamais lâché lors des entraînements. Ce qui arrive est triste, mais ça va permettre à Edel de montrer ce qu’il vaut vraiment. » De son niveau, on ne sait pas grand-chose sinon qu’il a fait plusieurs apparitions dans des matchs de Coupe la saison dernière.

Repéré par Christian Mas, ancien entraîneur des gardiens de but de Paul Le Guen, Edel, aujoud’hui 23 ans, a passé une première année en CFA avant de devenir la doublure de Landreau en 2008-2009. Cette position lui a donné des envies d’ailleurs cet été, mais Kombouaré a insisté pour qu’il reste. « Il avait envie de jouer ( davantage ), mais je lui ai dit qu’il était jeune et qu’il pouvait encore apprendre. Et puis devenir n o 1 à Paris, ce n’est pas facile », confie Sessegnon.

Parcours rocambolesque

Surtout quand on est un gardien méconnu, passé par le Pyunik Erevan (Arménie), le Rapid Bucarest (Roumanie) et la Gantoise (Belgique). Son parcours est tellement rocambolesque qu’Edel compte aujourd’hui deux sélections avec l’Arménie. Deux capes qu’il essaie toujours de faire annuler par la Fifa pour retrouver des chances d’intégrer un jour l’équipe nationale du Cameroun, son pays de naissance.
Lié à Paris jusqu’en 2011, Edel a maintenant l’opportunité de prouver qu’il est l’homme de la situation. Il devra se montrer à la hauteur car, derrière lui, Kombouaré ne possède comme solution de rechange que Willy Grondin, 35 ans, qui a peu joué en Ligue 1 (35 matchs). Et en n°3, le coach parisien pourrait être tenté de faire appel au très prometteur Alphonse Areola (16 ans), qui a signé son premier contrat pro en juillet.

 

 
Edel prend la relève
 
 

Le visage fermé, Edel a quitté le Parc des Princes samedi sans un mot aux micros qui se tendaient vers lui. Au lendemain de son entrée en jeu face à Auxerre (1-0) après la grave blessure de Grégory Coupet, le nouveau gardien titulaire du PSG a également refusé poliment les sollicitations à l’issue du décrassage.  

Pour celui dont tout le vestiaire loue la joie de vivre, l’heure n’était pas aux effusions de joie au moment où sa carrière parisienne va enfin prendre corps grâce à celui meurtri de son coéquipier. «Je ne voulais pas que cela se passe comme ça, explique-t-il sur le site du PSG. Je sais que certaines personnes vont dire que je suis content mais c’est faux. Greg, c’est un coéquipier qui est devenu un ami donc quand un choc comme celui-là arrive, ça m’affecte mais il faut continuer. Je bosse depuis que je suis arrivé ici, j’ai attendu ma chance, c’est vrai qu’elle arrive sur un coup du sort, mais c’est la vie…»

La sienne n’a pas toujours été une voie bien tracée vers le succès. Débarqué à 15 ans au Pyunik Erevan sur les conseils d’agents douteux, Edel se retrouve à porter deux fois le maillot de l’équipe nationale arménienne. Deux lignes sur son CV qu’il espère voir rayées par la Fifa afin de pouvoir briguer une place dans la sélection camerounaise. Ses passages par le Rapid Bucarest (Roumanie) puis à la Gantoise (Belgique) ne sont pas des succès sportifs mais les pérégrinations du jeune homme lui forge le caractère et accessoirement lui permettent de maîtriser désormais cinq langues (français, anglais, arménien, russe et roumain).

Arrivé à Paris durant l’été 2007 avec le statut de n°3, Edel touche aujourd’hui au but, lui qui avait envisagé de quitter la capitale à l’intersaison pour devenir titulaire. La saison dernière, il avait été appelé à quatre reprises par Paul Le Guen. Face à Nancy en Coupe de la Ligue, Montluçon en Coupe de France et Wolfsburg et Braga en Europa League, le portier parisien n’avait encaissé aucun but. Tout le PSG rêve de voir cette invincibilité se prolonger mercredi à Boulogne. 


Edel : « J’ai été très affecté »

C’est à l’issue du décrassage du jour et dans une ambiance mitigée entre la victoire et la perte de Greg Coupet sur blessure qu’Edel est revenu sur la rencontre face à l’AJ Auxerre.

Edel, comment ça va ce matin ?
« Ca va mieux mais je n’ai pas fermé l’œil de la nuit. C’est la première fois que j’assiste à un accident comme celui-là. J’ai été très affecté. »

As-tu eu des nouvelles de Greg Coupet ?
« Non, j’ai essayé de l’appeler hier soir (samedi soir) mais son portable était éteint. J’ai eu des nouvelles via le Docteur Eric Rolland ce matin. C’est donc une fracture de la cheville et il en a au moins pour trois mois. Je vais lui téléphoner cet après midi. »

Dans quel état d’esprit étais-tu lorsque tu es rentré sur le terrain ?
« J’étais très affecté. Quand il se blesse, on me dit « Edel change toi, il faut entrer ». J’étais plutôt ailleurs à ce moment-là, c’est très difficile. C’est choquant de voir un coéquipier se blesser comme cela. »

Tu as reçu un super accueil de la part du public…
« Comme d’habitude. A chaque fois que j’ai joué le public m’a soutenu. Cela fait beaucoup de bien, j’espère que ça va continuer.»

Ce coup du sort est également une occasion pour toi de montrer ta valeur ?
« Quelque part, je ne suis pas content car je ne voulais pas que cela se passe comme ça, mais c’est la vie. Je sais que certaines personnes vont dire que je suis content mais c’est faux. Greg, c’est un coéquipier qui est devenu un ami donc quand un choc comme celui-la arrive ça m’affecte mais il faut continuer. Je bosse depuis que je suis arrivé ici, j’ai attendu ma chance, c’est vrai qu’elle arrive sur un coup du sort, mais c’est la vie… »

Pour revenir sur le match, la victoire était impérative…
« Il fallait absolument gagner. Nous avons perdu à Marseille et à domicile contre Nice. Nous devions donc nous reprendre et surtout prendre les trois points devant notre public avant la grosse série de matches qui se profile. Cela redonne confiance au groupe.»

Comment abordes-tu le match en retard de mercredi face à Boulogne-sur-Mer ?
« C’est un championnat très compliqué. Il n’y a pas vraiment de favori dans un match. Nous allons à Boulogne pour gagner et rien d’autre. Il ne faut plus réfléchir et revenir avec trois points. »


PSG – AUXERRE 1-0 (0-0)

"Mamadou a tenu la barraque…"

Spectateurs : 34 849.
Arbitre : M. Enjimi
Avertissements. PSG : Ceara (49e). Auxerre : Ndinga (42e), Pedretti (71e).
PSG : Coupet (Edel, 85e) – Ceara, Camara, Sakho, Armand – Giuly (Maurice, 66e), Makelele (cap.), Clément, Sessegnon – Erding, Luyindula (Jallet, 89e). Entr. : Kombouaré.
Auxerre : Sorin – Hengbart, Coulibaly, Migbnit, Grichting – Chafni, Pedretti, Ndinga (Olliech, 76e), A. Capoue (Bourgeois, 89e) – Contout, Niculae (Quercia, 76e). Entr. : Fernandez.

 

 
Chantôme forfait contre Auxerre
 
 

Ses chances de participer à la rencontre PSG-Auxerre samedi (19 heures) s’amenuisaient de jour en jour. Clément Chantôme a mis lui même fin au suspense, ce jeudi. «Je ne jouerai pas, c’est décidé», a lâché à la fin de l’entraînement le milieu de terrain parisien, titulaire lors des trois dernières journées de championnat.

Victime d’un tacle de Brandao vendredi à Marseille, Chantôme souffre depuis du pied droit. Jeudi, il s’est entraîné sous infiltration et s’est contenté d’un léger footing avec le reste de ses coéquipiers, avant d’effectuer seul un travail spécifique en compagnie d’Yves Bertucci. Venu aux nouvelles, Antoine Kombouaré est reparti l’air circonspect.

Face au leader de L1 qui sera privé de son meilleur buteur Jelen, l’entraîneur parisien devrait donc aligner à la récupération la paire Clément et Makelele qui a purgé sa suspension contre Marseille.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 30 novembre 2009 dans ACTUALITE-RESULTATS-NEWS

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :