RSS

Revue de Presse-16J-L1 = BORDEAUX-PSG 1-0

09 Déc
 
 

L’attaquant parisien Jean-Eudes Maurice revient sur son début de saison et sur le nouveau temps de jeu dont il bénéficie depuis quelques semaines.

Jean-Eudes, tu bénéficies de davantage de temps de jeu cette saison. Dans quel état d’esprit rentres-tu sur le terrain ?
« J’essaye de ne pas me prendre la tête et de ne pas me poser de question. Je me dis qu’il faut que je me donne à fond, et j’essaye d’appliquer cela au mieux sur le terrain. »
 

Pour ta première en Ligue 1 cette saison, tu es rentré en jeu au Vélodrome face à l’OM (0-1), dans un contexte particulier !
« Ce n’était pas évident ! On perdait 1-0 donc je n’ai pas eu le temps de calculer et d’anticiper les choses à faire ou à ne pas faire. J’ai essayé d’apporter au maximum à mon équipe mais ça n’a malheureusement pas suffi. »

Face à Bordeaux (0-1), tu as été l’auteur d’une bonne entrée en te procurant des occasions. Qu’est-ce qui t’a manqué pour faire la différence ?
« J’ai un peu manqué d’efficacité. J’ai eu deux occasions que je n’ai pas su transformer en buts. »

La différence entre le championnat de CFA et la Ligue 1 est-elle très importante ?
« Il faut être plus fort techniquement et tactiquement. En Ligue 1, on se doit d’être meilleur dans l’utilisation du ballon. C’est sûr qu’il y a un fossé entre ces deux championnats mais la CFA est tout de même d’un bon niveau. »

Comment abordes-tu le match face à Saint-Etienne ?
« On va rencontrer une équipe qui commence à bien jouer. Nous nous attendons à un match difficile mais nous sommes prêts. »

Les Verts jouent face à Lille jeudi. Jouer un match en semaine peut-il avoir une influence ?
« La semaine dernière, on a joué mercredi contre Boulogne (5-2) puis samedi contre Bordeaux. Nous avons mieux fini le match que les Girondins. Pour moi, ça ne veut rien dire. »

Tu as marqué en Coupe de la Ligue puis en championnat à Boulogne. Le Stade de la Libération te réussit bien !
« J’espère que ça va continuer et que je vais marquer sur les autres pelouses de Ligue 1, sinon cela serait inquiétant ! »

Quels sont tes objectifs pour la suite de la saison ?
« Continuer à jouer et à apprendre de Peguy (Luyindula), Mev’ (Erding), Guillaume (Hoarau)…Avoir un maximum de temps de jeu sans me prendre la tête. »


Entraînement du 09/12/09


Maurice y était presque

Jean-Eudes qui ? Jean-Eudes Maurice. Les commentateurs et les spectateurs de la Ligue 1 vont devoir s’habituer à ce nom et ce prénom composé. Depuis qu’Antoine Kombouaré a décidé de lui faire confiance, ce jeune joueur de 23 ans, fan d’Anelka, s’est progressivement imposé comme le cinquième attaquant parisien. Hier à Bordeaux, Maurice est une nouvelle fois entré en jeu, comme ce fut déjà le cas à trois reprises cette saison en L 1 (Marseille, Auxerre et Boulogne).

Mais celui qui était habitué à des fins de matchs de championnat s’est retrouvé propulsé dans la marmite de Chaban-Delmas à la faveur d’une blessure de Erding à la demi-heure de jeu. Touché au genou droit lors d’un choc avec un défenseur (23e), l’international turc décidément poissard cette saison a dû se résigner à regagner le banc de touche comme, le 30 août dernier, face à Lille après une collision avec Debuchy.

« Il faut que je sois plus décisif »

Le PSG n’a rien perdu en qualité lors de ce remplacement. En deux actions tranchantes une frappe détournée par Carrasso (36e) et un centre en retrait effleuré par Sessegnon (41e) Maurice a redonné de l’allant à un PSG débordé par la machine bordelaise. Déjà buteur à deux reprises cette saison face à Boulogne (une fois en championnat et une fois en Coupe de la Ligue), Maurice a démontré que ses appels en profondeur pouvaient déstabiliser la meilleure défense de L 1. De quoi rassurer ce jeune homme qui évoluait encore en DSR (7e division) à l’UJA Alfortville voilà quatre ans et en DH à Alfortville il y a trois ans. Quand il est venu inspecter la pelouse du stade Chaban-Delmas, lors de l’avant-match, Jean-Eudes Maurice a d’ailleurs salué tout le monde. Ce dernier, pas du tout suffisant contrairement à beaucoup, a su conserver une certaine forme de simplicité. Après deux ans en CFA en 2007-2008 et 2008-2009, le PSG lui a offert un contrat professionnel de trois ans l’été dernier. Malgré des touches en L 2, le jeune franco-haïtien a décidé de s’engager, même s’il doute encore de sa capacité à évoluer avec constance en L 1. « Je me sens de mieux en mieux mais il faut que je sois plus décisif. A Marseille je ne dois pas rater ce contrôle, nous confiait-il récemment. Je ne sais pas encore si j’ai le niveau de la L 1, il me faudra une dizaine de matchs pour voir. » Son action de la 58 e ne lui donne pas totalement tort. Seul face à Carrasso, il a totalement raté le cadre. Mais on peut d’ores et déjà affirmer que ses progrès sont énormes et que Kombouaré dispose en sa personne d’un joueur prometteur.


Bordeaux-PSG 1-0 (1-0)

"Des Titis impuissants…"

Spectateurs: 32.826. Arbitre: D. Ledentu
But: Plasil (24e)
Avertissements: Bordeaux: Planus (69e), Trémoulinas (83e). PSG: Makelele (72e)
Bordeaux: Carrasso – Chalmé, Ciani, Planus, Trémoulinas – Plasil, A. Diarra (cap) – Gourcuff, Gouffran (Jussiê 66e), Sertic (A. Traoré 66e) – Chamakh. Entr.: Blanc.
PSG: Edel – Cearà, S. Traoré, Sakho, Armand – Chantôme, Makelele (cap) (Jallet 76e), Sessègnon, Clément (Sankharé 68e) – Erding (Maurice 32e), Luyindula. Entr.: Kombouaré.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 9 décembre 2009 dans ACTUALITE-RESULTATS-NEWS

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :