RSS

Grégory Paisley à coeur ouvert…

18 Déc
 
G.Paisley : "Dans dix ans, je serai toujours aussi beau gosse !"

 



 

A 32 ans, Grégory Paisley est un titulaire indiscutable au sein de la défense centrale de l’OGC Nice cette saison, un club qu’il a rejoint cet été en provenance du RC Strasbourg, qu’il a fréquenté durant deux saisons (2007-08 en Ligue 1 et 2008-09 en Ligue 2). Ce natif de Paris effectue ses premiers pas chez les professionnels au Paris Saint-Germain, son club formateur, après un bref passage par la Suisse et le Servette Genève en 1997. En 2000, Grégory Paisley prend la direction de Rennes, qu’il quitte en 2002 pour rejoindre Le Havre. Une saison plus tard, celui qui était latéral gauche à cette époque rejoint Sochaux, avec qui il remporte la Coupe de la Ligue en 2004. En 2005, ce grand voyageur part à Metz, où il ne reste que six mois avant de filer à Troyes en janvier 2006 puis de rejoindre Strasbourg au cours de l’été 2007. Le défenseur niçois compte aujourd’hui plus de 220 matchs de Ligue 1 à son actif.(source : maxifoot)

Quelle est ton équipe française préférée ?

Hormis Nice, c’est le Paris Saint-Germain.

Et étrangère ?

J’aime bien le Barça.

Ton idole de jeunesse ?

Je n’ai jamais vraiment eu d’idole quand j’étais jeune. Je n’étais pas en admiration devant un joueur en particulier.

L’entraîneur qui a le plus compté pour toi ?

C’est Jean-Marc Furlan que j’ai connu à Troyes et à Strasbourg.

Ton meilleur souvenir sur un terrain de foot ?

La victoire avec Sochaux en finale de la Coupe de la Ligue en 2004.

Et le plus mauvais ?

Ma blessure aux ligaments croisés du genou gauche en février 1999, quand j’étais au Paris Saint-Germain.

Le joueur le plus chiant que tu aies croisé sur un terrain ?

Sidney Govou a toujours été chiant à jouer. On a débuté à peu près en même temps dans le circuit, donc on s’est souvent croisés, surtout quand je jouais arrière gauche.

Le meilleur joueur avec qui tu aies joué jusqu’à présent ?

Il y en a pas mal. C’est difficile. En plus, ce n’est pas comme si j’avais fait un seul club… (rires) A Paris, j’ai joué avec Marco Simone. Ouais, Marco, c’est pas mal quand même. Et Bernard Lama, aussi, même s’il était gardien, il était impressionnant.

Quel est le meilleur joueur du championnat selon toi ?

Pour moi, Marouane Chamakh est vraiment un attaquant très, très complet.

Quel est le stade qui te fait rêver ?

C’est le Parc des Princes. Ah ouais, le Parc, c’est mon grand kiff !

Quel est le joueur le plus technique à Nice ?

Après moi, je dirais… (rires) Le niveau est assez homogène. Anthony Mounier, Loïc Rémy, Habib Bamogo. Ils vont tous à 2000 à l’heure maintenant !

Et lequel a les «pieds carrés» ?

(rires) Personne. Non, non, vraiment, ça va. Ils sont tous équipés du minimum syndical. Même dans le staff ! (rires)

Pour garder les buts de l’équipe de France, plutôt Lloris ou Mandanda ?

Je ne veux pas jouer le mec neutre, mais franchement, c’est du pareil au même. Ils sont tous les deux excellents. En France, on a vraiment la chance d’avoir deux gardiens vraiment très forts.

Si tu étais Michel Platini, tu changerais quoi dans le football actuel ?

La vidéo ? (rires) Je ne sais pas si la vidéo mais indispensable, mais ce qui l’est, c’est d’aider les arbitres ! Aujourd’hui, tout va plus vite, il y a plus de roublardise, c’est devenu très difficile pour eux.

Quel sera le podium de la Ligue 1, dans l’ordre, en fin de saison ?

On devrait retrouver Lyon, c’est sûr. Ensuite sûrement Marseille et Bordeaux. Ce n’est pas très original, mais bon…

Qui finira meilleur buteur du championnat de France ?

Allez, on va dire Loïc Rémy. En plus, si c’est lui, ça voudra dire qu’on sera bien en fin de saison !

Ton favori pour la Coupe du monde 2010 ?

L’Espagne. Pour le jeu, ça ferait vraiment un beau champion du monde. Maintenant, en Coupe du monde, ce n’est pas toujours celui qui joue le mieux qui l’emporte.

Si tu étais ton président, quelle recrue ferais-tu venir à Nice ?

Je ferais venir deux joueurs : mes amis Pierre Ducrocq (aujourd’hui à Kavala, en Grèce) et Edouard Cissé (Marseille). Je sais qu’avant de signer à Nice cet été, Edouard avait été approché, donc j’aurais pu le retrouver, mais il a préféré aller ailleurs apparemment… (rires)

Qu’est-ce que tu fais en général après un match ?

Je rentre chez moi, tranquillement. Maintenant, cette saison à Nice, on joue souvent le dimanche à 17 heures. Alors parfois, j’ai le temps de me faire un petit resto.

Hormis le football, tu as une passion dans la vie ?

Non, pas vraiment. C’est peut-être banal, mais depuis que j’ai mes filles, je suis devenu casanier. En dehors du foot, je passe du temps avec mes deux filles et mon épouse.

Tu regardes quoi à la télévision ?

Soit des bons films américains, soit des reportages, genre «Capital» ou «Complément d’enquête» .

Ton consultant préféré à la télévision ?

J’aime bien Christophe Dugarry, il est vraiment pertinent je trouve.

Tu écoutes quoi comme musique ?

Du R’n’B et de la soul music essentiellement.

Ton petit pêché mignon en nourriture ?

Le chocolat.

Est-ce que tu es superstitieux ?

Non, non, ça va.

La plus grosse bêtise que tu ais faite en étant gamin ?

Je n’ai jamais vraiment fait de grosse bêtise. J’étais un gamin assez tranquille en fait. (rires) Enfin une fois, je me souviens, j’avais voulu me couper les cheveux tout seul, me faire une petite coupe ! (rires) Bon… J’avais 4-5 ans.

Si tu n’avais pas été footballeur, quel métier aurais-tu aimé exercer ?

J’aurais peut-être essayé de devenir kiné, comme j’aime bien le sport.

Que penses-tu du site non-au-racisme.com, ouvert en décembre dernier et parrainé par Abdeslam Ouaddou ?

C’est bien de combattre le racisme. Maintenant, je comprends ceux qui disent qu’il ne faut pas en parler pour ne pas donner de mauvaises idées à certains. Mais on ne peut pas occulter ce sujet non plus. Il faut trouver un juste milieu en fait : combattre le racisme mais sans mettre en avant la bêtise de quelques-uns.

Quelle est la personnalité la plus connue de ton répertoire téléphonique ?

Sarko ! Non, je rigole ! (rires) Ca doit être un footballeur. Bernard Lama, Edouard Cissé.

Quelle est l’insulte que tu sors le plus souvent ?

«Sa mère !» (rires) Quand je rate une passe ou un truc comme ça, j’ai du mal à m’empêcher de dire ça.

C’était comment ta première fois ?

Bien, ouais, ouais.

Tu regardes quoi en premier chez une femme ?

En général, les mains. Ouais, je fais attention à ce détail.

Si t’étais une fille, tu choisirais qui dans le vestiaire de Nice ?

(rires) C’est quoi cette question ? Moi ! Bah oui, je me choisis ! Sinon, oui, le Moun’ (Anthony Mounier) a une bonne tête.

Qui a la plus grosse voiture à Nice ?

Ca doit être Mamadou Bagayoko, il a une Audi R8.

Tes vacances de rêve, tu les passerais où ?

Je les ais déjà passées, c’était aux Maldives, avec toute la famille Paisley, et la famille Ducrocq aussi, on était partis ensemble.

Tu te vois comment dans une dizaine d’années ?

Dans dix ans, je serai toujours aussi beau gosse ! (rires) Non, je déconne. Je me vois heureux et posé, en région parisienne, près de Saint-Germain, avec ma petite famille. J’espère avant tout être un bon père de famille.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 18 décembre 2009 dans ACTUALITE-RESULTATS-NEWS

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :