RSS

L’actualité des Titis-Pros…

29 Jan
 
J.E. Maurice : « Venir en aide aux Haïtiens »
 

Jeudi, Jean-Eudes Maurice a lancé une vente aux enchères de maillots pour venir en aide aux sinistrés d’Haïti. L’attaquant d’origine haïtienne nous explique sa démarche.
 
Jean-Eudes Maurice (Attaquant du PSG)
« Suite aux événements à Haïti, j’ai décidé avec un ami de vendre des maillots pour récolter des fonds. Cet argent sera ensuite confié à l’UNICEF avec qui le PSG s’est associé pour venir en aide aux Haïtiens. Quand j’ai parlé de mon projet à mes coéquipiers, ça les a tout de suite touchés et ils m’ont spontanément donné leur maillot. Je devrais normalement bientôt récupérer ceux d’internationaux français notamment, qui évoluent en France et à l’étranger. J’espère que ça va marcher. Ma famille là-bas va bien, mais je me devais de faire quelque chose en tant que Haïtien. »
 
 

 
Entraînement du Jour
 
 

 
OL-PSG : les Parisiens confiants sur la présence d’Edel
 
 

Apoula Edel, le gardien parisien qui supplée actuellement Grégory Coupet, sera-t-il aligné dimanche face à l’Olympique lyonnais, au stade de Gerland, pour la 22e journée de L1 ? Le joueur souffre d’une contracture à la cuisse gauche depuis le 16e de finale de la Coupe de France gagné par le PSG face à Evian-Thonon-Gaillard (3-1), dimanche dernier, au Parc des Princes.

Cette semaine, il a été laissé aux soins par l’entraîneur et le staff médical du club. 

Edel doit subir des examens de contrôle vendredi après-midi, puis un dernier test sur le terrain samedi, en début d’après-midi, lors de l’entraînement précédant le départ pour Lyon. S’il n’était pas jugé apte, c’est le Réunionnais Willy Grondin, 35 ans, arrivé la saison dernière de Valenciennes, qui serait titularisé derrière la défense du PSG. Cependant, au club, on se déclare «confiant» sur sa participation.


Le PSG ne veut pas lâcher Younousse Sankharé

Daniel Jeandupeux, le conseiller sportif d’Henri Legarda, le président du Mans, a essuyé hier un refus de la part d’Alain Roche, le directeur sportif parisien. Le Mans souhaitait obtenir le prêt pour six mois de Younousse Sankharé, l’international espoirs. Celui-ci avait donné son accord et les dirigeants manceaux se disaient prêts à prendre en charge la totalité du salaire du joueur.

Sankharé était attiré par la perspective d’obtenir plus de temps de jeu (seulement 9 matchs de L 1 cette saison dont 2 comme titulaire) et surtout d’évoluer à son poste de prédilection, milieu récupérateur. Sankharé, qui avait déjà été prêté à Reims, alors en L 2 l’an passé, souhaitait participer à une nouvelle lutte pour le maintien, mais en Ligue 1 cette fois. Antoine Kombouaré préfère lui maintenir sa confiance, malgré des prestations moyennes cette saison. L’entraîneur parisien lui a fait savoir, en substance, que si le club avait prolongé en octobre son contrat jusqu’en 2012, c’était pour le conserver.


Edel pas complètement rassuré

Les nouvelles sont plutôt encourageantes, pas définitivement rassurantes. Edel, sorti à la 62e minute du match de Coupe de France contre Evian (3-1) dimanche, passera une nouvelle IRM vendredi pour juger de l’évolution de sa blessure à la cuisse gauche. Hier, après des examens approfondis, le diagnostic est tombé : petite élongation aux ischio-jambiers.

Cette blessure, conforme aux premières constatations médicales, va nécessiter trois jours de soins. « J’ai ressenti une douleur à la cuisse en couvrant un ballon qui sortait en six mètres, nous confie Edel. Et j’ai préféré demander à sortir. Mais les examens pratiqués aujourd’hui (hier) me laissent penser que je pourrais jouer dimanche contre l’OL. Je n’ai pas grand-chose, je suis optimiste. » Le principe de précaution va pourtant être respecté par le PSG.

« Il faut voir comment va se faire la cicatrisation »

Une décision quant à la participation du Camerounais, au déplacement dans le Rhône, ne sera prise que vendredi, une fois les résultats des tests passés le jour même connus. « Edel ne ressent pas de douleur, c’est plutôt bon signe, estime le docteur parisien, Eric Rolland. Mais, comme à chaque fois quand il s’agit d’un problème musculaire, il faut voir comment va se faire la cicatrisation.  » Vraisemblablement, Edel devrait recourir demain ou jeudi et se tester plus sérieusement vendredi, à l’occasion d’une séance collective. Si Edel devait rester à l’infirmerie avec Coupet, c’est Willy Grondin, comme en fin de rencontre dimanche, qui garderait la cage parisienne à Lyon. Le staff du PSG serait alors obligé de faire appel au très prometteur Alphonse Areola (17 ans), qui a déjà participé à plusieurs entraînements avec le groupe professionnel cette saison , pour s’asseoir sur le banc de touche. Mais l’idéal, pour l’entraîneur parisien, déjà peu épargné par les blessures cette saison, serait bien sûr qu’Edel soit rétabli pour aller défier Lyon dimanche.


Sankharé a passé la nuit au poste

Le joueur du PSG Younousse Sankharé, 20 ans, a été interpellé et placé en garde à vue dans la nuit de dimanche à lundi à Saint-Germain-en-Laye. Il lui est reproché d’avoir refusé d’obéir aux forces de l’ordre lors d’un contrôle d’identité.
Manifestement, un simple malentendu est à l’origine de l’incident.

Vers 2 h 40, avenue du Maréchal-Lyautey, des policiers repèrent un jeune homme qui rôde autour d’une grosse voiture. En fait, il s’agit du véhicule personnel de Sankharé. Ce dernier l’avait garé un peu plus tôt dans la nuit sur un emplacement interdit. Plus tard, il redescend donc de chez lui, en pyjama et avec une capuche sur la tête, pour déplacer sa voiture. Les policiers s’approchent, pensant qu’il est en train de commettre un vol. Le joueur précise que le véhicule lui appartient. Selon la police, Younousse Sankharé aurait ensuite refusé de présenter ses papiers. Dans la foulée, il est mis au sol, menotté et emmené au commissariat. « Ce contrôle était justifié car la ville connaît ces derniers temps une recrudescence de vols dans les voitures, précise une source proche de l’affaire. Les policiers ont vu un jeune homme encapuchonné s’affairer près d’une voiture ouverte. Le joueur de football avait sa carte d’identité sur lui et a refusé de la présenter aux fonctionnaires. Il aurait dû obéir et l’histoire était terminée en dix minutes. » Placé en garde à vue, Sankharé est ressorti libre en fin de matinée. L’international Espoirs, qui a fait l’objet d’un simple rappel à la loi, a précisé hier soir dans un communiqué « qu’il n’a pas eu de comportements déplacés envers les forces de l’ordre ». Aucune autre suite ne sera donnée de part et d’autre.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 29 janvier 2010 dans ACTUALITE-RESULTATS-NEWS

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :