RSS

Des News des Titis-Pros du PSG…

18 Avr
 
Edel ne lâche pas son poste
 
 

Apoula Edel sera titulaire, sauf improbable retournement de situation, dans le but parisien ce soir à Saint-Etienne. Alors que cette question agite l’environnement du club de la capitale depuis l’officialisation du retour de Grégory Coupet dans le groupe pour ce voyage dans le Forez, Antoine Kombouaré a expédié le sujet, hier, en conférence de presse.

« Avez-vous décidé qui sera dans le but ? » a demandé un journaliste. « Non et si c’était le cas, ils seraient les premiers au courant », a répondu l’entraîneur du PSG. Fin du débat.

Il s’interroge sur son avenir

La question mérite pourtant d’être soulevée. Edel est en effet apparu contrarié, mercredi, en quittant le stade Michel-d’Ornano de Caen. Pensait-il alors avoir joué face à Quevilly son dernier match de la saison comme titulaire ? Sa déception procédait davantage des reproches formulés par Antoine Kombouaré, le soir même, sur certains de ses choix pendant la rencontre. Le lendemain, les deux hommes ont rediscuté sur le terrain du camp des Loges. De quoi relancer les supputations.
Même si Edel n’a, aux yeux du staff parisien, pas pleinement convaincu durant son intérim, son bilan reste globalement positif. Avant de suppléer Coupet, il n’avait jamais joué en
championnat. Dans un contexte rendu de surcroît délicat par l’affaire de son changement présumé d’identité et d’âge, il a su répondre présent.
A 23 ans, dans un club comme le PSG, ce n’était pas gagné d’avance. Par ailleurs, Coupet est en manque de compétition. Blessé à la cheville gauche le 28 novembre dernier, il ne totalise qu’un seul match avec la réserve samedi dernier. Et l’ex-gardien des Bleus, tout en élégance et en bon sens, répète à l’envi que c’est à Edel de jouer jusqu’à la finale de la
Coupe de France, le 1er mai. Sortir Edel ce soir, alors qu’il a contribué à qualifier Paris pour cette finale, notamment à Auxerre en quart de finale, reviendrait à lui envoyer un message négatif. D’autant qu’à un an du terme de son contrat, il s’interroge pour prolonger son bail parisien. Maintenant qu’il a goûté à la Ligue 1, le Camerounais souhaite logiquement obtenir une place de titulaire. A Paris ou ailleurs. Après la finale de la Coupe de France, à condition qu’Edel n’ait pas commis d’erreur dans l’intervalle, ce sera l’heure de Coupet. Il serait logique alors que Kombouaré le titularise pour les trois derniers matchs de la saison en L 1.

 

 
Granddi Ngoyi : « Aller au bout »
 

Interview | 16/04/10

Titulaire face à Bordeaux (3-1) et entré en jeu contre Quevilly (1-0), le milieu de terrain parisien revient sur ces deux rencontres avant d’évoquer le déplacement à Saint-Etienne.

Granddi, tu faisais ton retour dans le onze de départ lors de la rencontre face à Bordeaux. Comment as-tu vécu ce match ?
« Nous sommes bien rentrés dans cette rencontre. On a eu la chance d’ouvrir le score et cela s’est bien passé par la suite. Nous avons aussi eu l’avantage de jouer à onze contre dix. On a réalisé un bon match. Il était important de faire un bon résultat pour accumuler de la confiance. On a pris cette rencontre par le bon bout face à une équipe qui jouait la Champions League. »
 

Est-ce important pour toi de disputer ce genre de rencontre ?
« C’est enrichissant de jouer, surtout quand c’est face à Bordeaux. Après, tous les matches le sont pour nous, les jeunes. Nous devons continuer à bien travailler pour jouer ce type de rencontre. »

Le PSG a ensuite affronté Quevilly, avec pour objectif de se qualifier pour la finale de la Coupe de France…
« On voulait jouer au Stade de France et on a tout fait pour y aller. C’était difficile en fin de match car Quevilly était poussé par son public. Le plus important était de gagner cette rencontre pour valider notre ticket pour la finale. C’est chose faite. Maintenant, on va essayer d’aller au bout. »
 

As-tu déjà connu le Stade de France ?
« J’y suis allé à deux reprises. La première en Coupe de la Ligue face à Lens. J’étais le dix-neuvième joueur et donc en tribune. Nous avions gagné (2-1, le 29/03/08) et c’est un grand souvenir. La deuxième en Coupe de France face à Lyon (0-1 a.p., le 24/05/08). Je m’étais blessé en demi-finale à Amiens (1-0, le 06/05/08) et étais donc en béquilles lors de la finale. C’était vraiment excitant mais participer à un match au Stade de France, ce doit être autre chose. Mon objectif est d’être dans le groupe et, pourquoi pas, de fouler cette pelouse. »

L’équipe se déplace ce dimanche à Saint-Étienne. Quel sera votre objectif ?
« Il nous reste six journées de championnat. Nous devons prendre un maximum de points parce que nous en avons besoin. Il faut que l’on retrouve la première partie de tableau et que l’on remonte le plus haut possible. »


 
M. Sakho : « Enchaîner les victoires »
 
Interview | 15/04/10
 

 

Le défenseur parisien revient sur la qualification du PSG pour la finale de la Coupe de France après sa victoire 1-0 face à Quevilly, et évoque les prochaines échéances du club.

Mamadou, comment vas-tu au lendemain de la victoire face à Quevilly ?
« Ca va ! Un peu fatigué tout de même parce que nous sommes rentrés tard dans la nuit, mais tout va bien. »
 

L’équipe s’est qualifiée pour la finale de la Coupe de France. Etait-ce le plus important ?
« Bien sûr. C’était un match compliqué à jouer. Nous avons évolué dans un stade plein, avec de nombreux supporters derrière Quevilly. On a su y faire face et gérer cette rencontre, même si on est tombé sur une belle équipe. Nous avons réalisé le match qu’il fallait et la victoire est le plus important. »

Vous vous êtes procurés de nombreuses occasions en première période sans trouver l’ouverture. Avez-vous douté ?
« Non. A la pause, on s’est dit les choses, entre nous, dans le vestiaire ! C’était pour la bonne cause et pour rameuter les troupes afin de repartir en deuxième période du bon pied. »

Tu as participé à la dernière victoire du PSG en coupe en 2008 (2-1 face à Lens, Coupe de la Ligue). Comment aborde-t-on ce type de rendez-vous ?
« Déjà, c’est une grande chance de pouvoir participer à des finales au Stade de France. Surtout avec le Paris Saint-Germain. On va tout faire pour la remporter parce que cette compétition nous tient à cœur. »

L’AS Monaco n’a pas réussi au PSG cette saison (deux défaites, 2-0 à Louis II et 1-0 au Parc)…
« On a perdu à deux reprises face à l’ASM mais le contenu de nos matches montrait que l’on pouvait battre cette équipe. Et puis, c’est une finale, rien à voir avec le championnat. Ce sera très différent. Que le meilleur gagne ! »

Retour dès dimanche au championnat avec un déplacement à Saint-Etienne. Dans quel état d’esprit abordez-vous ce match ?
« Nous restons sur une bonne série. On a su se remobiliser. Tous les matches sont importants et nous allons tout faire pour terminer le plus haut possible. On va essayer d’enchaîner les victoires pour être bien psychologiquement le jour de la finale. »


Chantôme plaît à Monaco et au TFC

Peu utilisé et en froid avec son entraîneur Antoine Kombouaré, Clément Chantôme songe de plus en plus à quitter la capitale cet été. Lancé dans le grand bain de la Ligue 1 par Guy Lacombe le 12 août 2006, le milieu de terrain formé au PSG a gardé la cote auprès de l’actuel coach de l’AS Monaco.

Selon Le Parisien, Lacombe envisagerait d’ailleurs sérieusement le recrutement de Chantôme à l’intersaison. Il aurait même contacté directement le joueur par téléphone pour le sonder. A 22 ans, l’ancien international Espoirs n’envisage pas de rester à Paris s’il n’obtient pas de garanties sur son temps de jeu, lui qui n’a débuté que neuf rencontres de L1 cette saison (pour vingt rencontres au total).

L’air est devenu irrespirable à Paris pour Clément Chantôme. Éternel espoir du club parisien, le jeune milieu n’a jamais eu le temps de jeu désiré dans la Capitale. Après Arsenal, il semblerait que le Téfécé soit intéressé par le joueur. En allant à Toulouse, Chantôme jouera certainement plus qu’à Paris. Mais si l’intérêt d’Arsenal se confirme, résistera-t-il aux sirènes de la Premier League et au salaire qui va avec ?

Publicités
 
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :