RSS

EDF = Ca avait pourtant bien commencé…

28 Mai
 
Euro UEFA U17 2010 = Ferrier : "Fier de mes joueurs"
 

Les Bleuets auront donc connu mauvaise fortune ce jeudi au Liechtenstein. Face à une Angleterre menant 2-0 à la pause, les Tricolores auront pourtant presque réussi un come-back grâce à une très belle seconde période (2-1). Le sélectionneur Guy Ferrier livre une première réaction après cette élimination aux portes de la finale de la 9ème édition. Cette place dans le dernier carré conclut un cycle de deux années d’apprentissage des exigences internationales.

"Je félicite l’Angleterre pour sa victoire et je lui souhaite bonne chance pour la finale (ndlr : l’Angleterre est la seule équipe de ce dernier carré à ne pas avoir inscrit son nom au palmarès de l’épreuve ; elle retrouvera dimanche l’Espagne en finale). Le sort de ce match s’est joué sur des détails (2-1) comme c’est souvent le cas au niveau international ; c’est la leçon qu’auront apprise les joueurs aujourd’hui.

Nous connaissions le jeu anglais et nos jeunes, avec leur insouciance des 17 ans, ont transgressé les règles de la discipline que nous nous étions imposée. Nos milieux de terrain ont ainsi fait des erreurs de placement et nous nous sommes retrouvés transpercés à deux reprises car ils étaient partis à l’abordage. Nous avons payé "cash" ces mauvais positionnements. Nous avons ensuite remis les pendules à l’heure, mais le handicap était alors difficilement surmontable. C’est usant de devoir toujours faire la course poursuite. Il nous aura manqué l’étincelle qui nous aurait permis d’égaliser.

Quoi qu’il en soit, je suis fier de mes joueurs. Ils ont produit du jeu, se sont procuré un grand nombre d’occasions dans ce qui fut une belle demi-finale face à une grosse équipe d’Angleterre.

Ces jeunes Tricolores ont du talent. Ils avaient mal débuté face à l’Espagne lors d’un match où le nul aurait été mérité (défaite 2-1). Cela n’aurait pas changé notre seconde place, mais cela aurait peut-être évité cette débauche d’énergie lorsque le groupe s’est trouvé réduit à dix.

Aujourd’hui, je pensais que nous allions être dominés athlétiquement. Mais malgré une seconde période intense, aucun joueur n’a eu de crampes. Le groupe avait même encore du carburant pour accélérer. Les jeunes ont confirmé à quel point ils étaient forts psychologiquement. Ils n’ont rien lâché. Dans cette équipe, plusieurs d’entre eux ont de l’avenir, c’est sûr."

 
 
Euro UEFA U17 2010 = L’ Angleterre prive les mini-Bleus de finale (2-1)
 

Les U17, conduits par Guy Ferrier, ont dû s’incliner cet après-midi en demi-finale de l’Euro UEFA 2010 face à leurs homologues anglais (1-2). Sur la pelouse du stade Rheinpark de Vaduz, les Tricolores, menés 0-2 à la pause, auront beaucoup tenté en seconde période pour revenir à la marque. En vain. Fin de l’aventure pour les Tricolores.

Pas de round d’observation dans cette première demi-finale de l’Euro. Dans le premier quart d’heure de jeu, les Tricolores se montrent plus entreprenants que leurs homologues britanniques, sans toutefois parvenir à inquiéter Jack Butland, le portier adverse. Ce sont même les protégés de John Peacock qui se procurent les deux premières opportunités. William Keane alerte une première fois Alphonse Areola de la tête mais le gardien français repousse sur sa ligne (13ème). A peine deux minutes plus tard, Benik Afobe intercepte le cuir dans les pieds de Jérémy Obin, le capitaine français, mais bute encore sur Alphonse Areola (15ème), impérial en ce début de match. Les Anglais poussent et s’essaient par trois fois dans la surface des Bleuets, quasiment dans la continuité. Là encore, la défense tricolore tient bon et repousse les assauts des partenaires de Conor Coady (18ème).

Sur la relance française, Youssouf Sabaly s’enfonce côté droit, repique dans la surface et sert Yaya Sonogo, qui voit sa reprise acrobatique passer juste au-dessus de la cage de Jack Butland (19ème). Cette première occasion de l’attaquant auxerrois semble libérer les hommes de Guy Ferrier, qui peu à peu reprennent l’initiative du jeu.
Pourtant, quelques instants plus tard, Connor Wickham est bien lancé dans profondeur par Benik Afobe, encore lui, et ouvre le score d’une frappe décroisée qui termine dans le petit filet gauche d’Areola (1-0, 23ème). Yaya Sanogo (25ème) puis Paul Pogba (30ème) tentent de remettre les mini-Bleus sur de bons rails, mais Butland est vigilant sur sa ligne.

Et puis, quelques secondes avant le repos, bis repetita : Connor Wickham prend  la défense française de vitesse et double le score pour l’Angleterre. Wickham 2 – France 0. Les Tricolores accusent donc un retard de deux buts à la pause. Sévère certes, mais le réalisme anglais aura fait la différence dans les 40 premières minutes.

Au retour des vestiaires, la sélection française revient sur la pelouse du stade Rheinpark avec de toutes autres intentions. Yaya Sanogo tire un coup-franc indirect dans la surface de réparation, renvoyé directement par la défense anglaise sur Alvin Arrondel qui n’inquiète pas Butland aux 22 mètres (45ème). Les Tricolores empêchent désormais les Anglais de construire dans l’entrejeu mais s’exposent toujours à des contres, comme sur un raid de Ross Barkley, bien avorté par Areola (49ème).
 
Les Bleuets insistent et sont finalement récompensés peu avant l’heure de jeu. Paul Pogba, sur un bon service d’Abdoulaye Doucouré saute plus haut que tout le monde dans les 6 mètres britanniques et place une tête dans la lucarne gauche de Butland (2-1, 56ème). Le "onze" tricolore étouffe l’effectif d’Outre-Manche et Dylan Deligny, tout juste entré en jeu, est à deux doigts d’égaliser mais sa tête piquée termine sa course sur le montant droit de Jack Butland (63ème)…. 
Yaya Sanogo (61ème, 62ème), ou Bilel Omrani (75ème) tireront encore au but. En vain. Surtout, à quelques secondes du terme, Nathaniel Chalobah, en voulant dégager son camp est tout prêt de tromper son propre gardien à bout-portant !
 
Finalement, à l’issue d’une seconde période à sens unique, les joueurs de Guy Ferrier doivent s’incliner d’un petit but. La France aura bien réagi. Mais un peu trop tard…
 
 

La sélection U17 conduite par Guy Ferrier a pris part à la phase finale de l’Euro UEFA 2010 U17, organisée au Liechtenstein. Seconds du groupe A, les Tricolores se sont inclinés jeudi aux portes de la finale face à l’Angleterre (2-1). Celle-ci retrouvera dimanche pour le dernier acte l’Espagne, victorieuse 3-1 de la Turquie.

Groupe A
    Classement

  • 1. Espagne, 9 pts, +7
  • 2. France, 6 pts, +2
  • 3. Portugal, 3 pts, 0
  • 4. Suisse, 0 pt, -9
    Les matches

  • Mardi 18 mai : France – Espagne : 1-2 au stade Rheinpark à Vaduz
  • Mardi 18 mai : Portugal – Suisse : 3-0 au Sportpark Eschen-Mauren à Mauren
  • Vendredi 21 mai : Espagne – Suisse : 4-0 au stade Rheinpark à Vaduz
  • Vendredi 21 mai : France – Portugal : 1-0 au Sportpark Eschen-Mauren à Mauren
  • Lundi 24 mai : Suisse – France : 1-3 au Sportpark Eschen-Mauren à Mauren
  • Lundi 24 mai : Espagne – Portugal : 2-0 au stade Rheinpark à Vaduz
 
Groupe B
    Classement

  • 1. Angleterre, 9 pts, +4
  • 2. Turquie, 4 pts, +1
  • 3. République tchèque, 2 pts, -2
  • 4. Grèce, 1 pt, -3
    Les matches

  • Mardi 18 mai : Grèce – Turquie : 1-3 au Sportpark Eschen-Mauren à Mauren
  • Mardi 18 mai : Angleterre – République tchèque : 3-1 au stade Rheinpark à Vaduz
  • Vendredi 21 mai : Turquie – République tchèque : 1-1 au Sportpark Eschen-Mauren à Mauren
  • Vendredi 21 mai : Grèce – Angleterre : 0-1 au stade Rheinpark à Vaduz
  • Lundi 24 mai : République tchèque – Grèce : 0-0 au Sportpark Eschen-Mauren à Mauren
  • Lundi 24 mai : Turquie – Angleterre :  1-2 au stade Rheinpark à Vaduz
 
Demi-finales
  • Jeudi 27 mai : demi-finale 1, France-Angleterre : 1-2 au stade Rheinpark à Vaduz
  • Jeudi 27 mai : demi-finale 2 (20h00), Espagne-Turquie : 3-1 au stade Rheinpark à Vaduz
 
Finale
  • Dimanche 30 mai : finale (17h30), Angleterre – Espagne au stade Rheinpark à Vaduz

Tournoi de Toulon U20 = La France sur le podium
 

La sélection U20, renforcée par quelques éléments nés en 1988 et conduite par Patrick Gonfalone, participe depuis la semaine dernière à la 38ème édition du Festival International Espoirs de Toulon et du Var. Battus en demi-finale mardi dernier par le Danemark (3-2), les Tricolores achevaient en début soirée la compétition face au Chili. Sur la pelouse du stade Mayol, les Français, pourtant réduits à dix en début de seconde période après l’expulsion de Yacine Brahimi, ont fini leur saison sur une bonne note en s’imposant (2-1) grâce à un doublé de Lynel Kitambala (10ème, 83ème).

Dominateurs en première période, les joueurs de Patrick Gonfalone ont logiquement pris l’avantage dès la 10ème minute sur une tête de Lynel Kitambala sur corner. Malgré de nombreuses occasions, les partenaires de Magaye Gueye rentrent vestiaire avec seulement un avantage d’un but. Au retour des vestiaires, les Chiliens se montrent beaucoup plus entreprenants et obligent le gardien français Yohann Thuram Ulien à s’employer à plusieurs reprises avec talent. Réduits à dix après l’expulsion de Yacine Brahimi à la suite d’une faute puis d’une contestation, les Français cèdent sur le coup franc qui suit. Bien servi par Medel, Munoz oublié par l’arrière garde tricolore frappe et trompe Thuram Ulien impuissant (53ème).

Un coup du sort mais les Bleuets ont de la ressource et Kitambala à deux reprises puis Tripy Makonda sur une frappe lourde inquiètent Toselli, le portier sud-américain. Les Chiliens en supériorité numérique tentent également leur va-tout et se montrent dangereux sur un coup franc de Jorquera (70ème) puis une échappée de Vargas (77ème). Alors que les deux équipes se dirigent vers la séance des tirs au but, Kitambala, le "sauveur" libère ses partenaires en inscrivant le but de la victoire (2-1, 83ème) en prolongeant dans les filets adverses un centre de Gueye, dévié par Bourgeois.

Les Tricolores achèvent ainsi cette 38ème édition du tournoi varois à la 3ème place. Un classement récompensant les qualités de ce groupe France qui malgré l’élimination en demi-finale a su se remobiliser.

La finale de cette 38ème édition du Tournoi de Toulon opposera à 21h00 le Danemark à la Côte d’Ivoire sur la pelouse du stade Mayol.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 28 mai 2010 dans SELECTIONS

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :