RSS

Archives d’Auteur: lestitisdupsg

Maxime, en live d’Asie…

 
Sélections : Sendaï Cup -19 ans
M.Partouche : "Une épreuve relevée"
 
 
Originaire de Vélizy dans les Yvelines où il débute le football dans le club local, Maxime Partouche rejoint à douze ans le Paris-SG. Après un parcours classique marqué par des passages par les centres de préformation de Conflans-Sainte-Honorine et de Verneuil-sur-Seine, il intègre à 16 ans le centre de formation parisien. Evoluant depuis deux saisons avec l’équipe réserve (CFA), le jeune milieu offensif, qui totalise 9 sélections en -18 ans, fait partie du groupe retenu par Jean Gallice pour participer à partir de vendredi à la Sendaï Cup au Japon. Entretien.
 
Maxime, comment se déroule votre acclimatation avant d’entamer la compétition vendredi face à la Corée-du-Sud ?
"Après plus d’une quinzaine d’heures de vol, nous avons posé nos valises mardi en fin de journée au Japon. Nous logeons dans un bel hôtel à Sendaï, ville située à 350 km au nord de Tokyo. Le climat est différent de la France. Il fait très chaud et humide. Il faut penser à beaucoup s’hydrater car nous transpirons beaucoup. Ce matin nous avons effectué un premier entraînement et cet après midi après une longue sieste de récupération nous avons découvert le stadium de Sendaï où se dérouleront les rencontres. C’est une jolie enceinte de 20.000 places avec une pelouse en très bon état. Tout se passe bien et on s’est mis à l’heure japonaise."

Ce n’est pas votre première expérience footballistique sur le sol asiatique
"J’ai déjà participé à deux tournois en Asie avec mon club le Paris-SG à Hong-Kong et en Malaisie. Pouvoir se confronter à la Corée-du-Sud, au Japon et au Brésil avec le maillot de l’Equipe de France est une expérience très enrichissante car le niveau international est très relevé."


Vous aviez fait vos débuts en sélection la saison précédente en moins de 18 ans.
"Exactement, j’avais débuté en novembre 2007 lors du Tournoi de Limoges contre les Etats-Unis (
3-1). J’avais ensuite joué contre l’Ecosse (3-1) et la Turquie (1-0). J’ai ensuite été rappelé pour les autres rendez-vous de la saison face au Portugal (1-0, 0-1) puis contre l’Allemagne (0-1, 1-1) à l’occasion du stage OFAJ. J’ai terminé la saison par une participation à la Slovakia Cup où nous avons rencontré le pays hôte (2-3) la Croatie (0-0) et la Pologne (1-0)."

Quelles ambitions nourrissez-vous pour cette première compétition de la saison ?
"Deux nouveaux joueurs, Magaye Gueye et Rémi Pillot ont intégré le groupe à l’issue du stage pré-France le mois dernier à Clairefontaine. L’objectif lors de ces quelques jours de préparation est de retrouver des automatismes à l’entraînement avant le début de l’épreuve. On est heureux de se retrouver sous le maillot bleu pour disputer une épreuve relevée avec notamment un match très attendu contre le Brésil."

Par rapport à la saison dernière, dans quel domaine le groupe doit-il progresser ?
"Dans la finition devant le but. On arrive à produire du jeu et à se procurer des occasions mais nous avons souvent eu des difficultés à les concrétiser. C’est un des paramètres que nous allons essayer d’améliorer cette saison dès ce tournoi car ce sera très important durant les qualifications pour l’Euro 2009."

Ce premier tour de l’Euro 2009 doit déjà être dans vos esprits ?
"Participer à l’Euro est l’objectif principal de la saison. Le
premier tour aura lieu à la mi-novembre à Malte. Tous les joueurs présents au Japon rêvent d’y participer. Il faudra montrer à Jean Gallice nos qualités."

 

 
Féminine A : France-Islande
Les joueuses convoquées
 
Les Bleues disputeront le samedi 27 septembre (16h00) à la Roche-sur-Yon leur dernier match du groupe 3 des éliminatoires de l’Euro 2009 face à l’Islande. Pour ce rendez-vous décisif, le sélectionneur Bruno Bini a retenu un groupe de 18 joueuses.
 
Gardiennes de but

Défenseurs

Milieux de terrain

Attaquantes

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 10 septembre 2008 dans SELECTIONS

 

Younousse fait le point…

 
Sankharé : « Le coach nous fait confiance »

Younousse Sankharé dresse un premier bilan de son début de saison. Le jeune milieu Rouge et Bleu se satisfait également d’évoluer aux côtés de joueurs comme Claude Makelele.(psg.fr)

Younousse, d’un point de vue collectif et individuel, comment juges-tu le début de saison du PSG ?
« C’est satisfaisant surtout si on compare avec notre entame de championnat de l’année dernière. Plus nous allons avancer dans la compétition, plus nous allons progresser et développer notre jeu. Nous avons un groupe de qualité, qui travaille très dur aux entraînements et qui a envie de vivre de belles choses ensemble. Individuellement, je suis convaincu de pouvoir mieux faire mais avec le groupe actuel, je ne peux que progresser. Tant que les victoires et l’esprit positif seront là, tout se passera alors pour le mieux. »

Quels sont tes objectifs pour cette saison ?
« D’un point de vue personnel, j’ai envie de travailler, progresser et obtenir un maximum de temps de jeu. Cependant, mon cas personnel passe au second plan. Le collectif est le plus important. Nous avons l’envie, la motivation et l’objectif de réaliser une meilleure saison que l’an passé ! »

Qu’est ce que cela représente pour toi, d’évoluer avec des joueurs comme Claude Makelele, Ludovic Giuly, Mateja Kezman…
« Je considère Claude un peu comme un repère puisque nous évoluons tous deux au même poste. C’est un bon exemple à suivre. Il sait que je suis jeune, que j’ai besoin d’être conseillé et soutenu. J’ai envie de jouer, il m’aide donc à être patient. On peut dire que c’est en quelque sorte « mon mentor ». En tout cas, c’est important d’avoir des joueurs de leur calibre dans le groupe. Ils ont vécu le très haut niveau, en club et en sélection. Ce sont des joueurs qui inspirent le respect. Je les écoute attentivement, car tout leur vécu permet de prendre de la maturité et donc de progresser. »

Cet été, as-tu pensé à être prêté pour gagner du temps de jeu ?
« En début de saison, nous (les jeunes) ne savions pas trop si nous allions rester au club ou si nous allions être prêtés. Finalement, nous sommes tous restés. Cela prouve que le coach nous fait confiance. A nous de ne pas le décevoir, de lui prouver notre valeur lors des entraînements. Nous devons également saisir notre chance quand nous entrons en jeu. Je suis vraiment content d’avoir pu rester au PSG. »

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 10 septembre 2008 dans ACTUALITE-RESULTATS-NEWS

 

Le Saviez-Vous ?

 
La Gazette des Titis
 
Jonathan Famery et Dijon ont décidé d’un commun accord de se séparer. Jonathan n’entrait pas dans les plans de son entraîneur Faruk Hadibegic.
 
 
Moke Kajima s’est engagé avec l’US Orléans. L’international congolais Kajima Moké avait annoncé lors du Trophée de l’Amitié, début juillet, qu’il comptait retrouver un club en France, après sa petite escapade japonaise. C’est chose faite, puisque l’ancien joueur du PFC et de Dijon s’est engagé à l’US Orléans (FCA, groupe D), où évolue son équipier chez les Diables rouges, Ladislas Douniama.
Avec ce retour sur les terrains, il pourra ainsi se mettre en valeur aux yeux du sélectionneur national. Mais avec la très bonne entrée en jeu de Francis N’Ganga face à Sochaux au poste de latéral gauche, la concurrence sera rude pour Kajima. Moke entame très certainement la dernière étape de sa carrière riche en destinations : Paris SG, RC Paris, Rennes, Braga (POR), Fontenay, Limoges, Reims, Noisy, Alès, Pau, Dijon, Paris FC et FC Ryùkyù (3e division japonnaise).
 
 

Fiche d’identité

 
Pays

RD Congo

Age

34 ans

Date de naissance

3 juin 1974

Lieu de naissance

Kinshasa (Zaïre)

Taille

1m70

Poids

69 kg

Poste

Défenseur

Club actuel

US Orléans

Carrière

Saison

Club

Div.

Championnat

 

 

 

 

Matchs

Buts

 

00-01

Noisy-le-Sec

N

23

2

01-02

Alès

N

28

0

02-03

Pau

N

36

1

03-04

Dijon

N

36

0

04-05

Dijon

2

30

1

05-06

Dijon

2

14

0

06-07(jan)

sans club

06-07

Paris FC

N

10

0

Kajima, du DFCO à l’ANPE

A 32 ans, l’ancien défenseur de Dijon cherche un club.

C’est une règle non écrite, mais que beaucoup de clubs appliquent à la virgule près. Être footballeur et trentenaire en France n’est pas l’étape la plus rassurante d’une vie de sportif. Surtout en ne faisant pas partie de la catégorie des rares privilégiés qui peuvent, à la fin de leur carrière, se contenter de compter leur Sicav. A 32 ans, Moké Kajima, l’ancien défenseur de Dijon a découvert pour la première fois les joies de l’inscription à l’ANPE du coin. «J’avoue que cela fait bizarre ».
En fin de contrat avec le DFCO en juin dernier après y avoir passé trois années – « je m’attendais un peu à ne pas être prolongé, même si je gardais un petit espoir » – Kajima a fait comme la plupart de ses coreligionnaires : il a rejoint les stages organisés par l’Union nationale des Footballeurs professionnels (UNFP). « Ces stages sont intéressants, car ils permettent aux chômeurs de s’entraîner normalement, de disputer des matches amicaux et de se faire éventuellement repérer par des recruteurs. Mais à l’inverse, ce n’est pas toujours évident moralement de voir des joueurs partir parce qu’ils ont trouvé un club, alors que toi, tu n’as rien… »
Et puis, Kajima n’avait pas attendu la fin de la saison dernière pour pousser un peu plus loin ses investigations. D’abord en faisant un essai à La Gantoise (Belgique), puis un autre à Sète. C’est ensuite à Libourne Saint-Seurin, fraîchement promu en Ligue 2, que son avenir semble se décider. « Tout était pratiquement bouclé. Et ça a capoté au dernier moment… » On lui rapporte que quelqu’un du sérail lui aurait savonné la planche auprès des dirigeants girondins. « J’en ai entendu parler, mais je n’ai pas de preuve… »
Sélection congolaise
Ses agents évoquent quelques pistes incertaines, en Ligue 2 grecque puis en Roumanie, dans un club de Bucarest. « La Grèce, j’y serais allé. Par contre, je suis moins chaud pour certaines destinations. La Roumanie, franchement, ça ne me tente pas… » Puis ce sont à nouveau des clubs français qui se manifestent, de façon plus ou moins précise. Tours (Ligue 2), Sannois Saint-Gratien (National), et enfin Orléans et Quevilly (CFA). « On a l’impression que les clubs veulent encore attendre avant d’engager un joueur. Moi, je commence à trouver le temps long. Parfois, on envisage le pire, c’est-à-dire tout arrêter. Mais je n’ai pas assez d’argent devant moi pour pouvoir le faire. Et surtout, j’ai encore envie de jouer… »
Pour mieux vivre son nouveau quotidien, Moké Kajima, qui suit à la lettre un programme d’entretien, a trouvé avec la sélection du Congo l’occasion de disputer des matches officiels depuis que Noël Tosi, premier entraîneur historique du DFCO (1998-1999), en est le sélectionneur. Né Zaïrois, ex-international de la RD Congo, il a pu grâce aux origines de son père être sélectionné avec le Congo de Barel Mouko, son ex-coéquipier du DFCO.
« Je n’ai pas pu jouer le premier match en Afrique du Sud, mais j’ai participé au second face au Tchad… » Depuis, Kajima a noué des contacts avec Brighton, club de League One anglaise (troisième division). Il y a même joué quelques rencontres de championnat. « Ils m’ont proposé deux mois de contrat. Ce n’est pas ce que j’espérais mais on doit se revoir. J’ai appris à ne plus m’enflammer…».

(source : La Gazette de Côte-d’Or – 02/11/2006)

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 9 septembre 2008 dans ACTUALITE-RESULTATS-NEWS

 

Des news de Valentin Roberge…

 
Retrouvez chaque mois l’ex-défenseur de l’équipe CFA du PSG en live de la Grèce.
 
Le Carnet de Bord de Valentin…
 
"Rien de nouveau, dur dur de s’adapter…La langue, la vie grecque qui change de celle de Paris…Mais je suis un grand garçon, je fais face au coup de blues ! (rires) D’ailleurs pour occuper mon temps libre, j’ai fait installer les chaînes de la télévision française, et je joue également à la Playstation. Sinon pour le premier match de championnat, j’étais sur le banc. Nous avons gagné 2-0, une bonne entrée en matière. Avant-hier, nous avons joué en match amical. J’ai disputé tout le match, nous avons battu 2-0 l’équipe de Veria qui est descendu en D2 la saison passée. Je suis toujours les résultats du PSG, ceux des Pros et ceux de la CFA. Je suis très content qu’ils aient pris un bon départ. Paris restera mon club, celui que j’aime depuis tout petit ! Le programme de cette semaine se résume à des entraînements pour préparer notre match de championnat pour dimanche. Les gens ici sont très gentils, tout comme mes voisins ainsi que les supporters. Le club m’a fourni un appartement et une voiture. J’habite à côté de Thessalonique, à Perea exactement. C’est une petite ville au bord de la mer. Je n’ai pas encore eu l’occasion de visiter, pour l’instant je donne tout pour le football. Je verrais en décembre si j’ai fait le bon choix ou pas…Mais l’Aris Salonique est un club très reconnu en Grèce ! Il y a deux jours, j’ai participé à une séance d’authographes. Ca m’a fait bizarre ! Lorsqu’ils m’ont donné ma pile de photos et que les gens défilaient devant moi, c’est impressionant…Personne ne m’a parlé en français ! (rires) D’ailleurs mon surnom est "french" !!! En tout cas, je m’accroche, le plus est de ne pas craquer…"
 
 
 
 
Poster un commentaire

Publié par le 9 septembre 2008 dans PENSEES DU JOUR

 

Les 18 ans du PSG se reprennent…

 
2ème journée Chpt
 
PSG (18ans Nat.) – RC STRASBOURG 4-0 (0-0)
 
"Les Titis remettent les pendules à l’heure…"
 
Dimanche 07 Septembre 2008
Camp des Loges (N°1) – A 15h00
 
Officiels :
 
Officiels :
Arbitre centre
PLANCHE ARNAUD
Arbitre assistant 1
DIES JULIAN
Arbitre assistant 2
THOVERT ARNAUD
Délégué principal
BAULAY CLAUDE
Délégué adjoint 1
BRAZILLET RAYMOND
Observateur principal
BARRAULT CHRISTIAN 
 
Buteurs :
 
Qasmi (x2) Partouche (x1) Djadjedje (x1sp)
 
Composition :
 
1-Letellier
 
2-Tambe  4-Diarra  5-Mavinga (c)  3-Paupin
 
6-Djadjedje
 
8-Slimani  10-Partouche  11-Makhedjouf  7-Antonius
                     (Courbera)                                                    (Bachirou)                   
9-Soudant
(Qasmi)
 
Entr. : D.Bechkoura
 
Non-utilisés : Sail et Rousseau
 
 
 
Poster un commentaire

Publié par le 7 septembre 2008 dans ACTUALITE-RESULTATS-NEWS

 

Par-ici les Chiffres…

 
STATS INDIVIDUELLES – CFA – 08/09
 
(au 07/09/08)
 
Classement au nombre de matchs disputés :
 
1 Arnaud (5T) Diakhaby, Maurice (4T+1R) = 5J
4 Mabiala, Ngoyi, Charbonnier, Sankharé (4T) = 4J
8 Mulumbu, Bourillon (3T) Partouche, Reuzeau (1J+2R) = 3J
12 Boli, Chantôme, Dauvergne, Makonda, Véron (2T) = 2J
17 Edel, Salvador, Rangoly, Kezman, Luyindula, Pancrate, Traoré (1T) Buon (1R) = 1J
 
Classement au temps de jeu :
 
1 Arnaud 450′
2 Maurice 376′
3 Mabiala, Ngoyi, Sankharé 360′
6 Diakhaby 326′
7 Charbonnier 300′
8 Mulumbu, Bourillon 270′
10 Reuzeau 229′
11 Dauvergne, Chantôme, Boli, Véron 180′
15 Makonda, Partouche 150′
17 Edel, Salvador, Rangoly, Pancrate, Luyindula, Traoré, Kezman 90′
24 Buon 15′
 
Classement des Buteurs :
 
1er Charbonnier (3 buts)
2 Arnaud, Ngoyi, Partouche (1 but)
 
Classement des Cartons :
 
1er Partouche, Boli, Ngoyi, Mulumbu, Arnaud (1J)
 
 
Poster un commentaire

Publié par le 7 septembre 2008 dans CFA

 

Les Pros n’ont pas fait la différence…

 
CFA – GROUPE D – 5ème JOURNEE
 
GUINGAMP (10ème) – PSG (2ème) 0-0 (0-0)
 
"Toujours mieux que rien…"
 
Samedi 06 août 2008
Stade Yves Jaguin
A 14h30
 
Officiels :
 
Arbitre centre
BAUSSAY FABRICE
Arbitre assistant 1
LE GUERNEVE ARNAUD
Arbitre assistant 2
LE BRIS PIERRE
Délégué principal
INIZAN RENE
 
Spectateurs :
 
554
 
Avertissements :
 
Illien (59′) Helegbe (77′)
 
Composition de Guingamp :
 
Samassa – Gomis, Vandendriessche, Dalibard, Coulibaly – Illien, Soihili,
Hamroun (Soly, 76′), Hélegbé – Bazile (Béhé, 85′), Haquin (cap.). Entr. : Jacques Cadran.
 
Composition du PSG :
 
Véron – Diakhaby (K.Reuzeau 41′), Bourillon, Traoré, Sankharé – Pancrate,
Chantôme, Arnaud, Boli (Maurice 74′) – Luyindula, Kezman.
 
Entr. : B.Reuzeau
 
Non-utilisés : Chatelin, Buon, Maurice et Partouche.
 
Résumé :
 
Avec dix pros, la réserve du PSG a largement maîtrisé la première période s’offrant la meilleure occasion par l’ataquant serbe Kezman (29′). Sous les yeux de Paul Le Guen, elle a ensuite levé le pied, offrant à Haquin l’avant-centre breton les deux meilleurs alertes (75′,90’+2′).
 
"C’est un résultat logique. On avait beaucoup de joueurs offensifs mais on n’a pas toujours trouvé le liant", commenta Bertrand Reuzeau.
 
Avant le coup d’envoi, on pouvait craindre le pire pour les jeunes de Jacques Cadran. Comment allaient-ils résister à la constellation de stars parisienne ? Pour s’opposer aux Kezman, Luyindula, Pancrate, Bourillon, Traoré et autres Chantôme, l’entraîneur guingampais avait titularisé Dalibard qui sort tout juste d’une très bonne saison avec… les 16 ans et Illien, l’habituel capitaine des 18 ans nationaux.

Nullement impressionnés, les Guingampais réalisaient une bonne entame de match. Haquin (3′) qui glissait au moment de conclure, Hélegbé de la tête (10′), Soihili (17′) montraient qu’ils n’avaient nullement envie de se laisser manger tout cru. Les Parisiens sortaient de leur torpeur après 20 minutes et profitaient de ballons trop vite rendus pour solliciter l’impeccable Samassa. Kezman se faisait contrer par le gardien guingampais (21′) qui s’illustrait encore sur deux bonnes frappes de Pancrate (26’et 31′) puis devant Kezman (30′).

Les Parisiens finissaient mieux le premier acte mais manquaient de précision (Luyindula, 42′) ou de justesse dans la dernière passe (centre de Pancrate sur Kezman trop court, 33′).

Au retour des vestiaires, Samassa se montrait encore vigilant sur un centre de Kezman et sur un tir dévié de la tête par son coéquipier Illien (46’et 49′). Bien en place, les Guingampais réagissaient par Hélegbé (48′) et par Haquin qui voyait son tir dévié en corner par Bourillon (50′). Kezman au terme d’un bon mouvement de Pancrate relayé par Boli, était ensuite contré au tout dernier moment par Vandendriessche (52′).

Si les Guingampais laissaient l’initiative du jeu aux Parisiens, ils s’enhardissaient en contre à l’image de Coulibaly (60′), d’Haquin (75′) ou de Bazile qui, après un slalom impressionnant, décochait une frappe déviée en corner (77′). Samassa reprenait son show dans les buts en détournant un tir d’Arnaud puis en taclant Kezman (78’et 80′) avant qu’Haquin (91′) ne manque la balle de match par la faute de Veron qui déviait en corner le tir du capitaine d’En Avant.

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 7 septembre 2008 dans CFA